10.03 – Retrial

 » Traduction des shippermoments de Retrial par webbfanflo

Bonsoir à tous, voici l’épisode 3 de la saison 10. On dirait que la nouvelle saison a commencé il y a des semaines, et nous n’avons seulement eu que 2 épisodes, mais pourvu que nous les ayons tous vu à la fin, je suppose qu’on ne peut pas se plaindre. Enfin pas trop.

D’ailleurs il n’y aura pas de JAG la semaine prochaine, encore une fois, D’après mes calculs, le prochain épisode sera le 29 octobre « A Whole New Ball Game », dans lequel nous rencontrerons le nouveau JAG (en supposant qu’ils s’en tiennent au planning publié), puis 4 épisodes de suite avant la pause de Thanksgiving

Apparemment nous devons rencontrer ce soir Alicia Montes, la nouvelle femme dans la vie de Harm. Mais reste à voir si cette vie inclut le cœur d’Harm – et son lit. Cela dépendra beaucoup de ce que DB et CBS prévoient pour le futur de la série. Et puis DJE doit encore décider s’il fait une saison de plus, si on lui offre.

Moi-meme je continue d’espérer de les voir mariés dans le dernier épisode, qui, si je devais parier, serait en mai 2005.

Mais voilà pour ce soir :

San Diego, 1981. Un marin accoste une prostituée, qui est en fait un homme travesti. Ils se battent, le marin sort un couteau, la ‘femme’ est poignardée, le marin s’enfuit et le travesti se débat pour chercher de l’aide. Une figure dans l’ombre apparaît et achève le travesti avec un couteau.

Générique. D’ailleurs je dois dire que j’ai adoré voir que Sturgis et Jen sont maintenant au générique en tant que caractères principaux. Je me demande si cela va changer quand le nouveau JAG sera arrivé. En parlant de lui, il paraît que Mac et lui se sont connus à Okinawa et qu’il est au courant pour sa relation d’alors avec le colonel John Farrow.

Harm est à Leavenworth pour rencontrer Wainwright, le marin meurtrier du travesti. Il arrive avec Alicia. Elle est à peu près de la taille de Mac, cheveux châtain clair à hauteur d’épaule, pas moche du tout et professeur de droit. Ce qui veut dire qu’elle et Harm ont déjà plus en commun qu’Harm et Renée. Ca s’appelle l’intellect. Ils parlent des circonstances du meurtre. Wainwright se dit innocent, Alicia le croit et veut qu’Harm l’aide à le prouver. Jusque là aucune indication de la façon dont elle et Harm se sont rencontrés.

QG JAG : Mac et Bud discutent l’affaire d’un homme qui a 4 femmes. Mac traite l’officier Renfield de menteur et de tricheur, et ils se mettent à débattre de la polygamie. Mac est pour un homme et une famille stables. Et elle a l’air très jolie ce soir. J’aime bien sa nouvelle coupe.

Harm et Sturgis discutent de Wainwright, et Mac se joint à eux pour soutenir qu’il existe un doute raisonnable du à de nouvelles analyses ADN. Harm demande à Sturgis d’aller voir le Secnav pour qu’il persuade le Président d’accorder un nouveau procès. Sturgis refuse. Mac essaie d’intercéder mais cela ne sert à rien.

Harm remercie Mac pour son aide, et se plaint de Sturgis. Il faut un nouveau JAG, dit-il. Mac demande ce qui s’est passé car ils étaient amis auparavant. Harm répond que les gens changent et se perdent de vue, puis il précise qu’il faisait allusion à sa relation avec Sturgis, pas à celle avec Mac. Ils ont ensuite un échange sympathique où elle réalise qu’Harm trame quelque chose avec Alicia. « Quand m’avez-vous vu compromettre mon intégrité pour une femme ? » lui demande-t-il. Elle répond en fermant la porte de son bureau « vous n’avez jamais rien compromis pour une femme ». « Ce n’est pas tout à fait vrai », proteste-t-il en claquant la porte. C’était une scène très mignonne où Mac souriait de l’embarras qu’il éprouvait par ses questions sur Alicia et lui.

Ce soir-là Alicia et Harm se retrouvent dans un resto pour dîner. Il lui dit qu’elle n’a pas l’air d’un professeur. Qu’elle est attirante. Ils sont rejoints par une élève en droit, Rachel.

Le lendemain, Bud et Mac rencontrent le polygame. Celui-ci lui demande si elle ne s’est jamais sentie seule, elle lui répond que oui, mais qu’elle n’a jamais eu besoin d’une foultitude de maris pour s’en sortir.

Harm et Alicia ont rendez-vous avec le procureur qui a participé au procès de Wainwright il y a 20 ans. Il avoue avoir eu connaissance d’un autre suspect, Saphirre, mais de ne pas avoir exploré cette piste. Harm déclare à Sturgis que Wainwright n’a jamais eu de procès équitable, vu que le suspect vers lequel pointent les nouvelles preuves ADN, Saphirre, n’a jamais été appelé à témoigner il y a 20 ans.

Le procès du polygame continue ; pas besoin de décrire tous les détails, vu que c’est Bud contre Mac.

Sturgis et Harm passe l’info au Secnav au Pentagone. L’affaire est très politique car l’ancien procureur est aujourd’hui un sénateur influent.

De retour au JAG, 3 des 4 femmes de Renfield supplient Mac de laisser tomber les charges. La 4ème femme est restée à Hawaï car elle va accoucher. Les femmes expliquent que ça ne les dérange pas de partager le mari. « Vous avez été amoureuse » dit l’une des femmes, « une belle femme comme vous ». Mac a l’air embarrassé et répond « je dois y aller ».

« Vous avez été blessée, je peux le voir dans vos yeux mais ne laisser pas cela vous rendre amère », dit l’accusé à Mac après avoir été renvoyé en Cour Martiale.

Harm et Alicia débattent de l’arrangement du Secnav pour suspendre le restant de la sentence de Wainwright. Mac les interrompt et Harm présentent les 2 femmes. Mac est heureuse de la rencontrer et se souvient avoir lu un de ses articles. Lorsqu’Alicia s’en va, Mac demande si elle a interrompu la célébration d’une victoire. Harm lui répond « c’est incroyable ce que l’on peut faire quand on est inspiré. ». Sentant que quelque chose préoccupe Mac, Harm lui demande ce qui se passe. Elle lui répète l’histoire, agacée, en se demandant comment 4 femmes peuvent trouver cet arrangement acceptable. « Vous croyez que le mariage entre un homme et une femme, c’est pour le pire et pour le meilleur. » « Eh bien j’ai été mariée une fois et c’était pour le pire, alors je ne sais plus. » « Pourriez-vous partager un homme ? » lui demande-t-il innocemment, « je ne suis pas pour le partage », répond-elle fermement en s’en allant.

Harm et Alicia propose à Wainwright l’arrangement de suspendre le restant de son temps en prison. Il refuse. Il veut être rejugé. Le Secnav organise un nouveau procès. Harm défend, Sturgis est procureur. C’est le procès. Ce n’est pas un secret que je trouve ces moments ennuyeux quand il ne s’agit pas d’Harm et Mac. Je ne vois pas Mac au tribunal mais Alicia est là en tant qu’observateur.

3 des 4 femmes disent à Mac qu’elles vont divorcer pour que les charges soient retirées.

D’ailleurs comme nous arrivons vers la fin, j’avais comme information que Alicia et Harm s’embrasseraient à la fin. Je regarde l’horloge et retiens ma respiration.

L’étudiante Rachel s’avère être la fille de Wainwright, et même Alicia l’ignorait. La possibilité que la chemise que Rachel déclare avoir découverte puisse avoir été échangée par elle est soulevée et ainsi la preuve de l’ADN s’écroule. Harm conclut sur ses habituelles rhétoriques de tribunal.

Les charges de polygamie sont retirées, et Morris Renfield redit à Mac qu’elle a été blessée. Bud l’emmène hors de la salle et la confirmation de la douleur se lit sur le visage de Mac.

Harm gagne le procès et la musique de fin commence. Wainwright est libre. Harm et Alicia restent seuls dans la salle de tribunal et Alicia le félicite. Ok, c’est un baiser, mais c’était pas grand-chose : elle fait « à la prochaine », lui attrape le menton et lui fait la bise… sur la joue, donc. Si on prend 1 pour une poignée de main et 10 pour ils tombent par terre et…vous savez…, ça c’était à peine un 3. Mais elle va revenir dans d’autres épisodes apparemment. On verra bien.

PREVIEWS : Mac disant « Il pourrait faire de ma vie un enfer » à propos du nouveau JAG. Cela fera partie d’une affaire en mer, il semble, et Harm et Mac seront ensemble, je crois bien. Dans 2 semaines, souvenez-vous.

REACTION : Episode assez ordinaire, mais nous avons eu droit à un aperçu de la confusion personnel de Mac. J’aime bien que Mac et Harm puisse plaisanter comme ça, même en parlant de leur vie personnelle (amours personnelles ?), tout en restant amicaux et taquins. Pour l’instant je ne vois aucune raison de paniquer pour leur futur. Avec un peu de chance, beaucoup d’amour et un minimum de présence d’Alicia, ça ira. « 

4832 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*