10.07 – Camp Delta

« Traduction de Shippermoments de Camp Delta

Bonsoir à tous, voici l’épisode 7 de la saison 10. Les spoilers indiquaient que Mac et Harm seraient ensemble à Guantanamo Bay, connu aussi sous le nom de Gitmo. C’est prometteur, mais nous les avons déjà vu travailler ensemble à Bagdad, sans résultat shipper. Espérons que ce soir ils se diront au moins une phrase l’un à l’autre sans rapport avec l’affaire pénale. Un simple « bonjour » me suffirait !

Ouverture : scènes du camp de Guantanamo, des prisonniers sont amenés à l’air libre, assez violemment. On les bat. L’un des agressés porte des chaînes d’identification de l’armée (les dog tags). Les gardiens crient : « éteignez la caméra vidéo ! ».

QG JAG : On entend le général Cresswell (GC) parler à travers la porte de son bureau, tandis que Harm et Mac s’avancent en direction du bureau. Harm lui demande quand le général l’a appelée et elle répond « à 5 heures du mat’ et dans la douche ».Harm réplique « Vous ne dormez jamais, vous les Marines ? ».

GC explique l’affaire : L’homme agressé est un policier militaire de l’armée de terre infiltré secrètement à Guantanamo Bay. Harm et Mac ont 3h45 pour attraper leur vol à Norfolk. Ayant déjà fait moi-meme Washington DC-Norfolk en voiture plusieurs fois, je serais paniquée à leur place. Mac transfert ces affaires en cours à Sturgis, et Harm et elle partent en riant, et un peu en s’amusant ; à la vue de GC et Jen, qui lui dit qu’il ne pouvait pas choisir deux personnes plus passionnées. « En tant qu’adversaires au tribunal », rajoute-t-elle rapidement. On dirait que GC se fait une idée plus précise de leur relation. Mignon.

Scène dans un magasin, Mikey et Bud se disputent avec un civil qui finit avec le poing de Bud dans la figure et tombe par terre. Ca sera sûrement l’histoire « pendant ce temps-là au QG du JAG », et je ne pense pas qu’elle ait besoin d’être détaillée. Le civil mettait en cause la présence militaire des USA en irak.

Harm et Mac arrivent et s’installent. Une jeune capitaine JAG de l’armée de terre nommée Tam est assignée comme aide d’Harm à la défense. Mac est procureur. Ils vont interroger les accusés. Ils découvrent que le sergent Lantana veut avouer, qu’il veut prendre toute la responsabilité de l’incident. Harm répond qu’il n’en est pas question, et Lantana raconte les évènements sous les questions de Tam, qu’Harm regarde avec surprise. Il est étonné de l’entendre parler comme la partie adverse, et lui reproche de représenter leur client d’une mauvaise façon.

Mac est à l’hôpital, veillant un homme blessé et interrogeant le médecin.

Une Harriet très enceinte vient sortir Bud de prison et CG l’informe qu’il est accusé de coups et blessures. Sturgis le défendra au tribunal civil.

Mac questionne le général sur la vidéo manquante de l’incident tandis qu’Harm fait le tour du camp, interrogeant le responsable civil qui gère l’endroit sous contrat ave c la CIA. Maintenant j’attends vraiment de les voir au procès. Au moins ils seront dans la même pièce.

Harm et Tam vont voir la victime, Mac est aussi présente. Hatanian (le blessé) est réveillé et déclare qu’il ne témoignera pas contre ses agresseurs. Mac essaie de le convaincre. Elle refuse tout abus sur les prisonniers. Harm lui rappelle qu’elle n’a pas prouvé qu’il y ait eu abus. Ils se regardent alors fermement, mais ça reste gentil. Elle demande à Harm d’intervenir pour persuader son client, ce qu’il fait, mais Hatanian refuse toujours de témoigner.

Le procès de Bud : je suis impressionnée car ils ont filmé dans un lieu qui existe vraiment près de Falls Church, une école civile. Quelques fois DB a quelques problèmes avec sa géographie, mais seuls les habitants de DC comme moi peuvent s’en apercevoir.

Au tribunal, Harm et Mac échangent quelques mots bien sentis et Mac est réprimandée par le juge d’après l’objection de Harm. Hé, je suis contente de les voir travailler ensemble !

On fait sans arrêt des allers et retours entre le procès de Bud et Guantanamo.

Tam trouve la vidéo manquante et la regarde avec Harm et Mac. Mac, visiblement perturbée, demande une copie de la vidéo. Elle part brusquement après qu’Harm l’ ait assurée que ce serait fait. Harm a l’air amusé et c’est assez mignon. C’est comme s’il était fier d’elle pour sa prise de position (enfin c’est comme cela que je l’interprète !!).

Encore des allers –retours. Un moment intéressant : lorsqu’un des témoins parle de l’utilisation de la douleur pour le contrôle des prisonniers, On voit Mac l’air surpris et perturbée. Elle doit sûrement penser à Clay, le Paraguay et tout ça.

Bud est jugé innocent. A Guantanamo le général se lance dans un discours à la barre sur la façon dont les gardiens de prisons et gérants de prison sauvent des vies américaines.

Harm félicite Mac pour sa victoire. Elle lui dit « Vous avez perdu ». Tam dit au revoir et Harm dit à Mac qu’avec un peu de contrôle elle sera un jour un bon avocat. Elle le taquine : « c’est ce qu’on disait de vous il y a 10 ans ». J’en suis venu à un tel point que je suis prête à entendre n’importe quoi pourvu qu’ils parlent. L’épisode se termine sur le général confrontant les opinions de Mac sur la torture avec la sentence dont elle est responsable (l’acquittement des agresseurs). Si j’avais été scénariste j’aurais fait Harm prendre la défense de Mac. Et avec passion. Oh bref. C’est tout pour ce soir.

REACTION : C’est une histoire passable mais très peu d’échange Harm-Mac Mais c’est toujours en progrès par rapport aux nombreux épisodes passés où Mac était envoyée au loin tandis qu’Harm instruisait un dossier délicat au JAG ou inversement (Harm au loin laissant Mac au JAG).

PREVIEWS : Il semble que Jen soit accusée de meurtre. Les previews ne donnent pas grand chose comme autre info, mais on voit des images de Harm et Mac donc on peut penser qu’ils vont s’occuper de cette affaire. C’est la première fois dans mes souvenirs qu’il y a un épisode d’une quelconque série le soir de Thanksgiving. D’habitude cette soirée est toujours remplie de programmes spéciaux, de matchs de foot ou de best of. Donc si vous (aux US en tout cas) vous n’avez pas un trop plein de dinde ou trop épuisés par le shopping, à la semaine prochaine. « 

4738 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*