4.16 – Silent service

08h11 GMT, au large des côtes de la Norvège.

Alors que de voiliers sont en pleine régate, un sous-marin américain fait surface ! (…)

Huit heures plus tard, nous retrouvons Harm & Mac au JAG en train de se disputer au sujet de leur dernière affectation : la défense d’un quartier-maître qui aurait fumer du haschich mais qui jure devant tous ses dieux que c’est un de ses camarades qu’il aurait battu au poker qui lui aurait fait prendre la substance interdite & nocive sans qu’il ne s’en rende compte ! Le désaccord intervient sur la façon de le défendre ; entre pour l’un la nécessite de prouver la rupture de la chaîne de fiabilité du transport de l’échantillon l’incriminant et pour l’autre la nécessité de s’appuyer sur le manque d’antécédent du marin pour demander la clémence … Et c’est ce moment que l’amiral choisi pour leur annoncer qu’ils ont été désigné pour enquêter sur l’incident de l’USS Watertown : le sous-marin (classe Los Angeles). (= espace clos & petit)

24 heures plus tard, ils embarquent dans ce minuscule cloaque rempli de 143 sous-mariniers n’ayant plus vu de femmes depuis des mois 😉 Sur la passerelle, ils apprendront qu’une infection (gastro-entérite provenant de gâteaux invariés selon l’analyse du chef Hodge) s’était développée dans l’organisme de l’officier de navigation et dans celui du barreur de plongée ce qui avait privé le second (Eustis) des observateurs habituels et l’avait poussé à commettre cette erreur bien involontaire… (Apercevant que le stylo de Mac était à sec, le commandant (John Flagler qui a reçu l’ordre du mérite) proposera à son second de lui prêter son PDA (personal digital assistant) ; ce qui le ravira au plus haut point). Quelques instants plus tard, le cuisinier chef (Basilio) leur explique qu’il ne comprend pas comment l’incident s’est produit ;sa cuisine est plus propre que le nez du saint père et qu’il est persuadé que le sous-marin est maudis ou hanté tant les incidents se répètent depuis peu ! (tympan percé, gale, …).

Toujours énervés l’un contre l’autre, Mac & Harm continuent malgré tout leurs interrogatoires ; ce qui les emmène chez le médecin de bord qui ne pourra les aider dans leur enquête mais qui réussira à faire passer le mal de tête du major 😉

Et malheureusement, les services de renseignements pensent que la Corée du Nord a peut-être dissimulé une batterie de missiles quelque part sur leur côte et le sous-marin doit faire route vers la Corée… petit voyage de deux semaines sous la banquise dans cet espace clos ! (C’est Mac qui est ravie d’autant plus qu’il y a déjà un second maître qui occupe son lit et que les matelots prennent à un malin plaisir à la déranger durant son sommeil 😉 )

Quelques jours plus tard, malheureusement, un nouvel incident se produira : une fuite de pression (dans l’alimentation du balastre d’urgence) tuera un second-maître ! (et que faire d’un cadavre à bord ? … tournée de glace pour tout le monde, histoire de faire de la place pour le cadavre dans le réfrigérateur 😉 ). Et un nouveau problème arrivera : un cuisinier souffrira de l’hépatite A : infection qui peut se répandre par la nourriture non-cuite (de la glace par exemple)… Rapidement Rabb soupçonne des actes malveillants de la part d’un des hommes de l’équipage : le second Eustis a sa préférence… mais quel serait le mobile ? Profitant d’un relais aérien, Rabb demande à Bud de faire quelques recherches sur les antécédents de l’équipage …

Décidé de mettre le second en tête des suspects, Harm décidera de l’interroger et apprendra qu’il est allergique à la farine (voilà pourquoi il n’a pas pris les petits gâteaux) et que s’il en mange, il deviendra un vampire 😉

Recevant le rapport de Bud, ils s’apercevront que le médecin chef a soigné beaucoup de maladies exotiques récemment ; il a même été décoré pour cela… Mais n’est-ce pas étrange de soigner autant d’épidémies alors que les médecins précédents n’avaient que des infections usuelles ?

Il souffrirait de SMP (Syndrome de Munchausen par procuration) qui le pousserait à rendre les hommes de son équipage malades pour pouvoir les guérir par la suite et en retirer les mérites ! Profitant d’un moment de distraction, il assènera un coup à la gorge d’Harm et décidera de l’opérer pour le faire taire à jamais… Et lorsque le major les rejoindra, il jouera le jeu du médecin prévenant… mais lorsqu’il s’apercevra qu’Harm a réussi à lui envoyer un e-mail, il lui jettera de l’ammoniac dans les yeux ! Les voilà bien : Mac aveugle et Harm muet (dommage qu’il ne la pas conduit vers la radio de bord 😉 ) et tout deux pourchassés par un médecin psychopathe ! Le combat fait rage (…) et heureusement Harm réussira à planter la seringue qui lui était destiné dans la nuque du médecin et réussira également à réanimer (bouche-à-bouche 😉 ) Mac qui venait de s’évanouir (…)

4809 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*