4.23 – Yeah baby

L’incident arrivé sur le porte-avion ayant provoqué la mort de son navigateur dû à ses problèmes de visions nocturnes hante toujours le capitaine de corvette Rabb… surtout ses nuits et ses cauchemars… De son côté, les nuits du major MacKenzie sont plutôt parsemés de rêves érotiques la mettant en scène avec le capitaine de corvette Brumby (…) J

Le matin suivant, Harm recevra la visite de Jordi… et alors qu’elle lui préparait son petit déjeuner, elle tombera sur une demande de changement d’affectation au service aérien actif (…) Son biper l’appelant au bureau et Harm étant toujours sous la douche, elle lui laissera un petit mot avant de disparaître furtivement …

Au JAG, Harriet fait des siennes : elle s’irrite quand Bud fait une mine de dégoût lorsqu’elle parle de ses vergetures et de tire-lait et s’enthousiasme devant les mots gentils de Tiner (ce qui rendra donnera une bonne occasion à Bud de se défouler sur lui)… Parallèlement à ces discussions, à quelques pas de là, l’ascenseur qui devait conduire Mic & Mac à la salle de tribunal tombe en panne … (une sorte de réminiscence de son dernier rêve pousse Mac à prendre ses distances… 😉 )

De son côté, Harm d’un pas décidé, prend la direction du bureau de l’amiral pour lui remettre sa demande de mutation : il veut retourner dans une escadrille de combat en reprenant le service aérien actif… au grand désespoir de l’amiral qui essaie de lui rappeler son âge et les risques pour sa carrière (A 34 ans, il se retrouvera sous les ordres de gamins de 22/5 ans J )

Toujours coincés dans leur ascenseur, le major et Mic tentent de briser la glace… même si elle essaie de le dissuader de s’aventurer dans cette direction (son cœur), elle semble tout de même finalement commencer à craquer…

Un peu plus tard, dans la salle de tribunal, Bud tente de défendre le caporal Car : il aurait été utilisé par le sergent-chef Morris pour lui faire un bébé avant qu’elle décide de tout faire pour se débarrasser de lui (d’où un rapport de punition outrageusement sévère qui les amène devant le juge ce jour …).

En toute fin de journée, le major et le capitaine de corvette Imes retrouvent Harriet pour lui offrir un petit cadeau pré-maternité : un uniforme de marin taille extra-mini …

La nuit venue, Harm retrouve Jordi chez lui : elle voudrait plus d’infos sur cette mutation… Et elle sera vraiment surprise quand Harm lui annoncera qu’il a passé une opération pour améliorer sa vision nocturne… et malheureusement, elle lui annoncera qu’elle ne veut pas partager la vie d’un pilote qu’elle ne pourrait voir que deux semaines par année. (sans compter les risques inhérents au service)

Dans l’appartement de Mac, la petite Chloé tente de la pousser vers son père ; histoire qu’elle ait une vraie famille. A l’apparition du capitaine Rabb, Chloé disparaîtra dans sa chambre et Harm tentera d’expliquer au major ses nouveaux plans de carrière (qui sera également plus que surprise par l’annonce du succès de l’opération !). Il aura droit seulement à un « vous n’avez pas le droit ! » … A la sortie du capitaine, Chloé déclarera à Mac savoir pourquoi elle ne peut pas épouser son père : parce qu’elle est amoureuse de Harm !… Et à peine cette discussion entamée, Mic fera à son tour son apparition mais devra déchanter devant la froideur du major qui le mettra poliment à la porte.

Le lendemain, l’amiral plaidera la cause de Rabb auprès du secrétaire d’état à la marine qui, à la plus grande surprise de l’amiral, finira par accepter de donner un petit coup de pouce en échange de la promesse que l’amiral se sentira redevable et aussi à l’idée de se débarrasser du capitaine Rabb…

De retour au procès du caporal Carr, Bud, vraiment très agressif, tentera toujours de prouver le plan du sergent-chef : elle veut avoir un enfant sans les problèmes qu’un père pourrait amener. Mais alors qu’elle devait répondre à une ultime question de Bud, cette dernière perdra les eaux ! Devant la compassion que démontrera le caporal pour elle, elle finira par reconnaître qu’il est bien le père de l’enfant.

Au JAG, le père de Chloé (Kyle Anderson) vient chercher sa petite fille et en profite pour remercier chaudement le major de tout ce qu’elle a fait. Tandis que l’amiral tend de convaincre Harm une dernière fois de rester en JAG en lui balançant que Mic prendra sa place s’il part…

De son côté, Harriet ressent subitement des douleurs au bas ventre ; douleurs qui n’annoncent qu’une chose : le travail commence ! Parallèlement, après le départ de Chloé, Mac se précipitera dans la petite cuisine du JAG pour noyer son chagrin dans des sucreries… et lorsque l’amiral pénètrera la petite pièce, elle ne pourra s’empêcher de lui faire part de ses problèmes avec le capitaine : lequel ? je crois bien qu’il s’agit des deux 😉 …

Les douleurs ne faisant qu’empirer, Harriet finira par alerter de ses bruits Harm qui l’emmènera sur le canapé le plus proche (elle était dans la cage d’escalier)… Apprenant la nouvelle, Bud sera complètement déboussolé et se jettera dans le premier ascenseur venu … et malheureusement, l’ascenseur était toujours en panne ! Prenant les choses en main, Mac préviendra l’obstétrique de la base tandis qu’Harm appellera le 911. Alerté également par le bruit, Mic se proposera d’aider Harriet … mais devant ses allusions bovines (il a seulement aider des moutons à accoucher), il se fera éjecter… et lorsque Tiner voudra regarder où elle en est (pour faire comme sa grand-mère), il vacillera et finalement tombera dans les pommes…

Toujours dans l’ascenseur, Bud aura l’idée d’utiliser son téléphone pour rester en contact avec son épouse et devant les cris de la femme qu’il aime, il sentira des ailes pousser dans son dos ( 😉 ) et grimpera la cage d’escalier jusqu’au bon étage ! Cependant, l’amiral étant arrivé entre temps et ayant pris les choses en main, Bud ne pourra arriver qu’au dernier moment : lorsqu’il faudra sectionner le cordon ombilical…

Bienvenue AJ dans notre si charmant petit monde !

Et le mot de la fin reviendra à Harm qui promettra au major de partager un enfant avec elle si dans 5 ans ils sont toujours célibataires !

4349 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*