6.01 – Legacy 1

Dans un hélicoptère russe, deux jeunes soldats ont hâte de rentrer de mission lorsqu’ils sont attaqués par des mitrailleuses et des tirs de rockets ; ils se posent en catastrophe, en sortent rapidement, l’un d’eux revient chercher un document dans l’habitacle. Il s’avère qu’il s’agit d’une photo d’un pilote américain. L’hélico explose.Au QG du Jag, on entend Harm lire des mots en russe, Tiner lui a offert un manuel de conversation. Dans son bureau, Mac relit avec Bud les arguments de sa future affaire, celle de Wade Carlton, accusé d’espionnage au profit des Russes. Sur ces entrefaites, l’Amiral Chegwidden arrive et souligne l’importance de la mission consultative de Harm sur le système de justice militaire russe. « Soyez très diplomate » dit-il, « Bien sûr, comme d’habitude » répond le capitaine. « -Evitez de tirer des coups de feu dans le plafond ! ».Renée et Harriett discutent de la soirée et de la fameuse robe de Madonna.

On retrouve Harm à Moscou : on l’introduit dans un cagibi à Moscou en lui disant qu’il s’agit de son bureau ; manifestement, la hiérarchie militaire lui met des bâtons dans les roues et lui propose de regarder des dossiers en russe…datant de 1963 !

Retour au Jag où se déroule le procès de Wade Carlton : Mac, procureur, expose l’affaire aux jurés.

Dans son « placard » de Moscou, Harm au téléphone, voit entrer un homme apparemment ivre qui veut uriner contre le mur. « -Vous êtes l’américain, vous êtes déjà au boulot ? ! » Tout à coup il dessaoule et se présente Capitaine Volkonov : il explique qu’il le testait, et lui propose son aide ; Il est chargé de chasser les militaires corrompus du « colonel au général ».

Au Jag, on regarde les écrans de télé où apparaît une jeune fille, participante à un jeu de survie « L’Ile au Trésor » et qui, contre son gré, a été repêchée par la Navy et lui intente un procès car elle était sur le point de gagner un million de dollars. Bud représente le commandant à l’initiative de l’opération de secours.

On retrouve Mac : on apprend que le capitaine Carlton était un espion très actif et fournissait aux russes des tas de renseignements différents aussi bien sur l’armée et ses armes que sur des projets industriels de grande ampleur. A la fin de cette session, son avocat demande à Mac s’ils peuvent lui parler ; tous sortent à l’extérieur : l’accusé est prêt à revoir son mode de défense en compensation de garanties. Mac refuse et demande à un soldat de le reconduire ; ils montent en voiture : elle explose.

Mac et Mic sont chez le colonel ; Mic interroge Sarah sur le bien fondé de son retour au civil, d’Australie, si elle est contente de le revoir ; la réponse est oui.

A Moscou, le capitaine Volkonov et Harm font connaissance ; ils ont un peu le même itinéraire, militaire puis le droit. Le Russe explique à Harm que les lois chez lui sont bonnes mais que certains supérieurs s’enrichissent de façon éhontée : combines, ventes d’armes aux Tchétchènes, entre autres. Il lui parle, notamment d’un certain général Arcadi Krilov, commandant en chef adjoint des forces du Caucase occidental qu’il voudrait prendre sur le fait.  » Il suffit d’aller en Tchétchènie » dit Rabb.

Au Jag, Mac, l’Amiral et Bud réexaminent les affaires de Wade Carlton pour trouver une explication à l’attentat. Ils trouvent un numéro de téléphone dont l’indicatif est bizarre : Mac appelle et reconnaît… Webb, de la CIA.

Base de l’armée russe à Khankala en Tchétchènie : Harm et Volkonov sont accueillis par le général Krilov ; ou on apprend que la mission de Harm a été imposée par les Usa aux Russes en échange d’un prêt de 50 millions de dollars. Le général n’est pas dupe des explications de Harm sur sa présence en Tchétchènie.

Au Jag, Harriett, enceinte, ressent tout à coup de fortes douleurs et s’écroule. L’Amiral et le sergent Galindez la relèvent.

Dans un hélicoptère piloté par un jeune sergent russe plutôt hostile à la présence de l’Américain, les deux capitaines survolent une rivière en direction d’un dépôt d’armes.

Webb, Mac et Bud à Washington : L’agent de la Cia explique à Mac que le capitaine Carlton voulait sur la fin jouer double jeu ; son contact russe était un certain Andreï Soukhov, colonel du SBR (ex-KGB) qui vient de regagner la Russie ; c’est un homme en désaccord avec Vladimir Poutine. Webb ajoute que s’il a tué l’Américain c’est sur les ordres du général Krilov.

Harm tente de justifier leur présence sur la base : ils sont là pour dévoiler la corruption et non enquêter sur les soldats. Le sergent russe propose son aide pour surveiller le prochain convoi d’armes car il y a des rumeurs qui courent sur le compte de Krilov.

A l’Hôpital, l’Amiral a accompagné Harriett qui va passer une échographie, et apprend, incidemment, qu’elle attend une fille.

Leur hélicoptère ayant fait stopper le convoi, Harm et Volkonov contrôlent les armes ; aucune ne manque, la seule chose qui les intrigue c’est qu’il n’y a pas d’escorte. Au moment ou le capitaine russe ordonne de faire demi-tour, le convoi est attaqué.

Mac rentre chez elle ; on entend Mic chanter « Walzting Mathilda » ; elle a oublié qu’ils devaient aller au restaurant ! On sonne à la porte, c’est Webb ; Mac demande à Mic de sortir ; il appelle son chien, Jingo. Webb lui fait un rapport sur l’évolution de l’enquête et notamment l’explosif et la télécommande.

Le convoi : Harm et son compagnon se défendent vigoureusement ; l’hélicoptère du sergent russe ne revient toujours pas ; encerclés, ils laissent partir leurs assaillants avec ce qu’ils voulaient.

Retour dans le Maryland, où alors qu’ils allaient frapper à une porte, celle-ci s’ouvre sur… Mark Falcon – ou le major Sokhol, rencontré lors de l’épisode du Hornett et en Russie – : l’assassin présumé s’est envolé.

Seuls sur la route, Harm et Volkonov se demandent si le sergent Zoukhov n’est pas un sympathisant tchétchène.

Mac et Mic Brumby sont sur leur trente et un : ils s’apprêtent à aller dîner ensemble, quand Mark Falcon frappe à la porte. Mic sort de nouveau en compagnie de Jingo !

En Tchétchènie, l’hélicoptère du sergent russe se pose enfin ; Harm lui envoie un coup de poing dès sa descente et le traite de menteur.  » – je ne ferai jamais ça au fils du lieutenant Harmon Rabb senior. » Harm est stupéfait !

Dans la salle de réunion du Jag, Webb, Falcon, Mac et Bud cherchent à trouver des explications : on finit par apprendre que Vladimir Poutine devait venir aux Etats-Unis et visiter une usine de voitures à Détroit ; son assassinat devait donc être perpétré, Carlton le savait, voulait monnayer son information ; c’est pourquoi il a été éliminé.

Retour sur la route en Tchétchènie : « -Que savez-vous à propos de mon père ? » Sergueï raconte, l’histoire du lieutenant Harmon Rabb, la chute du Phantom au Vietnam, sa déportation en Russie, son évasion, son arrivée dans une ferme où une femme l’a recueilli : « cette fermière c’était, ma mère »

Bureau de l’amiral : Bud, Mac ,l’Amiral Chegwidden et Webb tentent de comprendre la situation, notamment où aura lieu l’attentat contre V. Poutine et de quel côté est Mark Falcon, alias le major Sokhol. Webb propose que le colonel MacEnzie parte pour Moscou car lui agent de la CIA n’aurait pas les coudées franches ; de plus c’est son enquête, deux marines ont été tués. L’Amiral s’en prend à Webb qui fait faire son boulot par les autres puis se rend à ses arguments : Mac partira. « Vous me la surveillez, qu’il ne lui arrive rien »,dit-il. Webb acquiesce.
.

Harm face à Sergueï le regarde, incrédule.

 

9297 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*