Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

6.07 – A separate peace 1

Préambule

1968, Mer de Chine du Sud – USS Ticonderoga

La voix de Tom Boone raconte ce que l’on voit à l’écran.

Flash-back : deux Phantoms rentrent de mission quand le chef d’escadrille leur annonce le 100.000e appontage sur l’USS Ticonderoga ; les deux pilotes sont deux lieutenants, amis inséparables, le lieutenant Harmon Rabb « Hammer » et le narrateur Thomas Boone. Une fête est prévue avec photographes et gâteaux. Celui qui doit atterrir, c’est Hammer, mais sa crosse ne sort pas et Tom Boone apponte à sa place.. Il raconte tout cela à Harm en attendant dans un bureau ; il vient d’être nommé commandant de la VIe flotte. Les deux hommes se lèvent à l’arrivée du Secrétaire d’Etat à la Marine. « -Nous avons un problème avec vous, Amiral » : un coup de fil anonyme vient d’accuser l’Amiral e’avoir participé à un massacre de civils dans un village du Sud Vietnam, le village de Tonh Dien.

Quartier général du Jag dans le bureau de l’Amiral Chegwidden :

Il charge le lieutenant-colonel MacEnzie de l’enquête préliminaire qui lui dit qu’elle a eu des difficultés par le passé avec l’Amiral ; il lui est répondu qu’elle a quatre jours pour déposer ses conclusions avant que la Commission d’enquête du Sénat ne reçoive l’Amiral. Elle n’a qu’à le rejoindre à bord du Seahawk. Harm exprime le souhait de participer à l’enquête, sous les ordres de Mac ; cela lui est accordé.

Bud arrive de retour après une semaine de congé à la suite de la mort de sa fille Sarah. Mac et Harm s’inquiètent d’Harriet, qui ne va pas bien ; lui, il revient travailler ; aussitôt, Mac le met sur l’enquête de Tonh Dien.

L’Amiral Chegwidden continue d’avoir des soucis avec sa voiture, qui est maintenant considérée comme une pièce à conviction.

Auprès de Mac et de Harm, Bud fait état d’un rapport concernant une « escarmouche» vietcong à Tonh Dien dans laquelle est intervenue une unité spéciale sud-vietnamienne. Cette unité a été créée par la CIA dans le cadre d’un programme « Phœnix » dirigé par le père de Clayton Webb, Nigel Webb. Rien dans le rapport ne mentionne les 45 civils tués ; pas d’enquête, pas d’appui aérien, pas de bombardement préliminaire.

Dans la scène suivante, on voit l’amiral aux prises avec un officier de police à la fourrière : il apprend que sa voiture est « poursuivie » parce qu’elle a transporté de la marijuana et qu’il doit aller au commissariat pour prouver son innocence, il lui conseille enfin « – trouvez-vous un avocat ! ».

Le sergent Galindez apprend à Harm qu’en août 1968, le lieutenant Boone a été détaché dans une mission à terre à titre provisoire.

A bord du Seahawk, l’amiral Boone fait de l’obstruction avec Mac ; il ne se souvient de rien de précis, il ne s’est rien passé d’inhabituel ; il est plus que réticent.

Langley, Virginie, siège de la CIA : Harm va voir Webb pour obtenir plus d’informations concernant le déroulement de l’opération du programme Phoenix ; Webb fait de l’obstruction mais, devant l’entêtement de son interlocuteur, il finit par lâcher quelques éléments peu satisfaisants. Harm parle alors de crime de guerre ; en ouvrant le dossier Webb prend connaissance de quelques faits ; Flash-back : trois soldats américains dans une case interrogent un prisonnier vietnamien ; l’un d’eux le tue de sang-froid.

Bureau de l’Amiral au Jag : le lieutenant Singer arrive les bras chargés de dossiers ; elle lui annonce qu’elle a enquêté sur le dossier du vol de sa voiture.

Harm et Mac entrent à leur tour : Mac dit qu’elle a bouclé son enquête, qu’il y a de nombreuses questions sans réponses ,mais que Thomas Boone n’est pas concerné par le massacre ; Harm se propose d’aller plus loin en posant deux questions : qui est responsable du massacre de Tonh Dien et est-ce que le lieutenant Boone s’en est mêlé. L’Amiral lui dit : « – prenez le temps qu’il faudra ».

Le sergent Galindez qu’un certain Lieutenant Arcie Coffin a volé avec Boone mais a disparu et qu’il travaillait pour la CIA. Harm doit aller consulter le général Evan Parker le lendemain ; l’appel anonyme venait du Nouveau Mexique où le sergent a des amis qui vont lui dire qui l’a passé.

Enfin, on apprend qu’il n’y a pas de témoins du massacre, le village n’ayant pas été reconstruit et ses habitants dispersés dans des camps de transit.

Le général Parker était le commandant adjoint des opérations aériennes : Tom Boone a été affecté à son service pendant 6 semaines ; il confie à Harm que Boone a eu des problèmes sur le terrain et que des rumeurs ont couru à ce moment sur la présence de deux pilotes américains dans un massacre dans un village

Flash-back : Il se rappelle la réaction de Boone quand il a vu sur son bureau une photo montrant une jeune femme tenant la tête coupée de son chef d’escadrille et de sa réaction : il voulait tuer cette femme.

Harm rencontre Bobbi Latham, la députée, sur un banc le temps d’un pique-nique Il veut qu’elle aille voir Webb pour faire pression sur lui car elle préside la commission d’attribution d’un budget complémentaire pour les opérations dont il s’occupe ; Harm arrive dans son sillage.

Webb s’incline et commence à coopérer :le lieutenant Arcie Coffin était bien un agent de la CIA et en ce qui concerne la nuit du 12 Août 1968 : c’est Harry Drax qui dirigeait le raid et était chargé du nettoyage complet de la zone, de neutraliser les sympathisants vietcongs et a commandé de tirer « sur tout ce qui bougeait » ; le bilan a été de 45 morts. Harry Drax a été abattu ce soir-là, par derrière. Celui qui a rédigé le rapport s’appelle Ellis Burke, un agent de la CIA.

Chez les Roberts : Bud s’acharne à retrouver dans des livres de médecine des explications à la mort de leur bébé ; Harriet souffre, essaie de lui parler, il semble obsédé, elle est désespérée.

Le lieutenant Singer arrive avec des nouvelles de la voiture de l’Amiral : elle a été égarée par la police !

Harm arrive au Jag : le sergent Galindez a retrouvé la trace du lieutenant Coffin

L’agent Burke explique le carnage de Tonh Dien et cite les noms de Boone et de Coffin ; quels rôles ont-ils joué ce soir-là ?

Un flash-back montre que Boone aurait participé à la tuerie.

Au Jag , crise de colère du secrétaire d’Etat à la Marine contre les enquêteurs du Jag et surtout Mac ; il explose littéralement de fureur ; l’Amiral prend leur défense de façon énergique et leur demande de poursuivre.

Sur le Seahawk, Harm tente d’obtenir ce que Mac n’a pas pu avoir : des précisions ; il se sert des informations réunies par cette dernière pour acculer l’amiral Boone à dire ce qu’il sait.

Mac, pour sa part, se rend au Nouveau-Mexique auprès du lieutenant Coffin, qui vit dans une roulotte ; il explique son coup de fil anonyme, une rancœur accumulée depuis trente ans contre le lieutenant Boone.

Flash-back : leur avion s’est posé à côté de Tonh Dien ; à ces yeux, Boone représentait ce qu’il détestait chez les aviateurs de la Marine ; il était arrogant , suffisant ; vis-à-vis de la population il était assez perturbé.

Au mess sur le Seahawk, l’amiral finit par confirmer un certain nombre de points. « Avez-vous participé à la tuerie ? » lui demande Harm.

Mac avec Coffin : l’interroge sur le rôle du lieutenant Boone .

Flash-back : on voit Harry Drax annoncer aux deux pilotes un massacre imminent dans le village par les forces spéciales sud-vietnamiennes ; on y voit T.Boone participer à la tuerie et tirer en se « protégeant » avec une enfant qu’il emmène.

Sur le Seahawk, T.Boone lâche enfin une partie de l’histoire ; lorsque la mission de renseignements avait été demandée aux pilotes, lui et « Hammer » le père de Harm avaient tiré à pile ou face pour savoir qui irait la faire : Thomas Boone avait perdu et était parti pour Saïgon.

Flash-back au cours duquel on voit le lieutenant Boone tuer Harry Drax.

Et « A suivre »

122 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*