7.17 – Exculpatory Evidence

L’épisode débute par un résumé du précédent où Bud est accusé de manquement au devoir. Harm se charge de sa défense et Sturgis à contre-cœur de l’accusation.Bud est suspendu jusqu’à la fin de l’affaire. Sturgis et Harm se disputent à son sujet.

La relation entre le Capitaine Turner et la députée Lattam évolue ,mais elle a très peu de place dans cet épisode.

Harriett soutient son mari au maximum et c’est très touchant.

Harm refuse l’offre de Sturgis (un blâme pour Bud)et décide d’aller au tribunal; ces deux là se font toujours la tête (deux enfants!)Ils vont quand même se réconcilier en jouant les entremetteurs pour l’Amiral, j’adore la scène où il découvre tout à cause d’une gaffe de Tiner mais dans la suivante où il passe un savon aux deux capitaines c’est tout simplement hilarant .

Le procès débute par l’interrogation d’un témoin qui aurait pu innocenter le client de Bud , elle n’a pas l’air très nette. Par la suite Harm découvre qu’elle était la maîtresse du client de Bud , ce dernier a fait disparaître des données importantes qui ont été communiquées à Bud par Singer ce qui lui avait fait perdre la fameuse affaire qui a fait commencer ses ennuis. Le Lieutenant Roberts est réintégré et AJ est toujours d’accord pour son avancement.

Ce dernier rencontre Meredith une amie de Mac qui vient voir la jeune femme ,mais il se méprend et croît que c’est encore un rendez-vous arrangé ,elle part vexée , AJ pique une colère noire à cause de ces rencontres arrangées. Après avoir eu une explication avec Mac ,il se sent tout penaud et veut s’excuser.

Petite fête au JAG , Bud fait preuve d’indulgence envers Singer qui ne comprend pas comment il fait, Harriett lui dit qu’elle devrait subir une transplantation cardiaque .

Nouvelle rencontre entre AJ et Meredith , Mac s’éclipse en voyant qu’elle va tenir la chandelle.

J’ai surtout aimé dans cet épisode les scènes avec l’Amiral ,elles étaient toutes très drôles quand tout se fait derrière son dos ;sinon j’ai trouvé assez longue l’enquête pour innocenter Bud.

Rabbangel.

228 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*