9.11 – A merry little Christmas – Shippermoments par Pat Steiner

9.11 – A merry little Christmas – Shippermoments par Pat Steiner

 

Shippermoments – Traduction par Brigitte

 

Bonsoir tout le monde, bienvenue dans l’épisode 11 de la saison 9. Nous en somes quasiment à la moitié de la saison. Quelqu’un de plus cynique que moi dirait – et Harm et Mac ne sont pas plus proches. Mais je ne crois pas ça. Oui, Clay est toujours dans la vie de Mac, mais Harm et elle sont sur la même longueur d’ondes à part cette petite exception relativement gênante. Je veux dire qu’ils s’entendrnt bien, ils sont capables de communiquer, de plaisanter et de se parler, dévoquer des choses sans immédiatement générer une nouvelle distance.

 

Espérons que ce que nous allons voir ne va pas me faire passer pour une menteuse.

 

J’ai compris qu’il y aurait une bonne dose de Sturgis dans cet épisode. Et même si j’aime le personnage, mon intérêt pour lui – et ca vaut aussi pour Mattie – commence et finit unquement dans la mesure où ils peuvent aider Harm et Mac à trouver leur chemin l’un vers l’autre.

 

On commence avec Mattie et Harm dans le hangar de Grace Aviation parlant de l’uadience à venir. Arrive un homme qui annonce qu’il prendra possession des lieux dans deux jours … une histoire d’hympthèque ou quelque chose comme ça. Petit rappel, l’endroit qu’ils indiquent, c’est Blacksburg, qui est à 246 miles de Washingtong, mais Harm peut s’y rendre comme ça, quand l’envie lui prend. Désolée, je ne peux pas résister. Je suis allée de Balcksburg à Washington, il faut trois bonnes heures à vive allure, sans s’arreter, quand il n’y a pas de circulaiton.

 

Mattie explique qu’elle a des problèmes avec son affaire et qu’elle vient d’avoir 15 ans. Elle ne lui avait pas dit … elle dit que les gens vous laissent tomber. L4affaire a été vendue aux enchères, mais la maison est toujours à elle.

 

Retour au JAG, Mac demande à Harriet si tout va bien avec le spectacle aux armées. Sturgis et Mac parlent du fait que le père de Sturgis célèbrera l’office de Noel. Jen informe AJ que le cadeau de Maredith pour Noel a brulé dans l’incendie du camion de livraison … elle est en Italie et i lui a envoyé un agenda electronique. Jen propose son aide.

 

Harriet et Bud parlent de son travail pour le spectacle, il n’est pas ravi.

 

Arrive le père de Sturgis qui parle avec AJ qui lui demande de célébrer son mariage à l’Académie Navale le 14 mai.

 

Harm et une personne des services sociaux parlent des arrangements pris par Harm pour s’occuper de Mattie : où va t’elle haviter, comment ira t’elle à l’école, qui s’occupera d’elle quand il sera en déplacemernts? Avez vous déjà été marié? Avez vous quelqu’un dans votre vie — etes vous homosexuel? Non. Vous n’avez personne dans votre vie? Non. C’est dur à croire, dit elle. Et bien moi aussi ca m’étonne par moments, répondt il en riant. Encore d’autres questions. Y compris pourquoi il fait ça. Par affection, répond il. Vous avez le droit de dire par amour, capitaine, et j’ai besoin de parler à quelqu’un proche de vous qui peut se porter garant de vos compétences, répond elle. Cel devrait être là que Mac intervient. J’aime bien le « proche de vous’.

 

QG du JAG – Jen parle à AJ des cadeaux pour Meredith, et l’aumonier Turner va dans le bureau de Sturgis. Jen n’a rien prévu pour Noel. Sturgis rencontre sa chanteuse, son nom est Varese. Le coup de foudre. Il est probable qu’on les verra s’embrasser ce soir. La seule façon dont nous verrions Harm et Mac se toucher, c’est si l’un bute sur le pied de l’autre !!!

 

Sturgis et son père vont voir chanter Varese. Elle est chanteuse de jazz. Le père rentre chez lui et Sturgis et Varese marchent. Et parlent de leurs pères. Le sien à elle est aussi pasteur. Ils se tiennent par le bras. Et marchent dans la neige et s’embrassent. Qu’est ce que je ne donnerais pas pour voir Harm prendre Mac ainsi et l’embrasser.

 

Appartement de Mac.

 

H : J’ai besoin que vous vous portiez garante pour moi.

 

M : en guerre ou en amour

 

H : pour une question de famille

 

M : Umh … quand avez vous téléphoné à votre mère pour la dernière fois?

 

H : je ne me souviens pas

 

M : alors nous avons déjà établi que vous êtes un mauvais fils

 

H : quel genre de parent pensez vous que je ferais?

 

M : et bien, autrefois j’ai accepté que vous soyez le père de mon enfant, si vous vous souvenez

 

H : Si personne de nous deux n’avait quelqu’un dans les 5 ans

 

M : Nous y sommes presque

 

Il s’assied près d’elle. Quelque chose est arrivé, Mac

 

M : Une autre femme? elle a l’air perdu

 

H : un enfant. J’ai fait une demande auprès de l’état de Virginie pour la garde d’un mineur et j’ai besoin que vous vous portiez garant pour moi.

 

M: Depuis combien de temps savez vous que vous allez faire ça?

 

H : Quelques mois

 

M : Et c’est la première fois que j’en entends parler?

 

H : Hey, vous etes passée à ature chose. Je ne pensais pas que ca vous intéresserait

 

M : De toutes les choses stupides que vous m’avez dites en 8 ans, celle ci est la plus stupide

 

H : Mac, je ne veux pas me disputer avec vous sur notre relation pour l’instant

 

M: Nous n’avons pas de relation

 

h : oui, vous avez fait en sorte que ce soit sur

 

m : mais vous ne vous etes pas battu

 

H : Ecoutez, il y a une petite fille qui a besoin de quelqu’un pour s’occuper d’elle

 

M : Alors vous avez décidé de prendre cette responsabilité

 

H : Qui, ca vous pose un problème?

 

M : Non, j’ai un problème avec le fait que vous me coupez de votre vie jusqu’à ce que vous ayez besoin de quelque chose.

 

H : oubliez ca, c’est trop important pour que vous le fassiez capoter

 

et il s’en va, elle le regarde partir surprise, blessée, confuse…

 

L’appartement d’Harm et la visite par les services soiaux. Un tas de questions difficiles pour lesquelles Harm ne connait pas la réponse, comme par exemple la chambre pour l’enfant. Il proteste qu’il essaie de s’organiser rapidement, et que tout se passe très vite. Son interlocuteur lui dit qu’il vaudrait mieux qu’il ait de meilleures réponses au tribunal.

 

Jen et AJ à nouveau, et le NOël de Meredith. Il lui dit qu’il est heureux pour la première fois depuis des années.

 

L’appartement d’Harm. Arrive Mattie. Son père est revenu, dit elle. Elle est venue en voiture jusqu’à Washington. Son père veut se battre pour la garde de l’enfant.

 

Au tribunal. Harm et Mattie danvant le juge, qui dit que l’affaire est encore plus compliquée maintenant avec le retour de M. Johnson. Le juge lui demande où il était, etc… Mattie objecte qu’il a provoqué l’accident qui a tué sa mère … parce qu’il conduisait en état d’ivresse. Le père plaise sa cause, presque en larmes.

 

Mattie dit qu’il est impossible pour son père de se faire pardonner. Elle veut aller avec Harm. Harm dit qu’il a perdu son père et veut être un père pour elle, et qu’il ne la laissera plus jamais seule au monde.

 

Arrive Mac … Harm est sous le choc et la regarde. Il sourit presque.

 

Le juge fait parler Mac. « Votre honneur, je suis une collègue du capitaine Rabb depuis 8 ans. J’ai le plus grand respect pour son honneur et son intégrité. » Le juge demande ce qu’elle pense d’Harm parent « Extrement compétent » répond elle et elle détaille quelques exemples comme Darlyn, Josh, etc … « J’ai beaucoup pensé au genre d’hommes dont je voudrais qu’il soit le père de mes enfants si jamais …  » elle est émue et ajoute  » le capitaine Rabb est ce genre d’homme. Je ne peux pas le prouver, je peux uniquement constater sans réserve qu’il est à la hauteur du job. »

 

Juste comme un couple marié …. on se dispute et on revient. Soupir. C’est ca l’amour. Et elle vient de le remercier pour le Paraguay ce soir.

 

Elle s’assied, presque en larmes. Harm la regarde avec surprise.

 

Le juge dit que le manque d’expérience d’harm et ses obligations professionnelles posent des problèmes, et qu’elle va prendre le temps de réfléchir à toute cette histoire entre Harm et le père. Entretemps, Mattie doit aller dans une famille d’accueil.

 

La messe de Noël

 

Harm et Mattie sont assis ensemble. Mac est avec AJ. Harriet, Bud et Mikey … Sermon du père Turner. Mac regarde vers Harm et Mattie, qui a glissé sa main dans celle d’Harm. C’est vraiment bien. Mac voit un nouvel aspect d’Harm. Elle a l’air perturbée.

 

« Tu ne m’oublieras pas » demande Mattie. « Tu plaisantes? » répond il. Elle veut qu’il vienne la voir, et il lui promet.

 

Mattie s’en va et Harm la regarde partir. Mac est derrière lui et elle va parler au père de Mattie. Mattie sort de la voiture à la demande de Mac. Elle dit au père qu’elle veut parler entre alcooliques.

 

Sturgis et son père parlent. Des scènes du spectacle aux armées à Bagdad.

 

Harm au Mur. Arrive Mattie. Avec Mac. Qui a onvaincu son père d’arreter de se battre pour la garde de Marrie, et maintenant elle est sous la garde d’Harm jusqu’à ce que son père soit capable de reprendre vraiment sa vie en main et de s’occuper d’elle. Harm jette un regard de gratitude à Mac en serrant Mattie contre lui.

 

« Bonne nuit » dit Mac.

 

Harm a l’air surpris « Où allez vous? »

 

« J’ai rendez vous avec Webb. » dit elle. Webb, pas Clay ou clayton. En plus visiblement, elle n’a pas envie d’y aller, du moins c’est ce que je veux croire. Et c’est la fin, avec Mac qui s’en va. cela semblait plus une obligation qu’un plaisir … et si elle travaillait à nouveau pour lui? C’était la théorie de mon co-auteur, mais je vous la livre aussi. Pourquoi pas. Cela pourrait expliquer beaucoup de choses.

 

REACTION: L’espoir est toujours là. La relation entre eux est là, toujours aussi forte. Oui ils se sont disputés, et de façon importante. J’aodre et je chéris mon époux, mais nous faisons la même chose … et souvent. Si vous voulez bien me pardonnez, c’est la réconciliation qui compte. C’est ce qu’on appelle l’amour.

 

3592 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*