C’est fait

C’est fait

Vendredi fin d’après midi
QG du JAG, Falls church

Le capitaine de frégate Rabb entra dans la bureau de sa collègue
_Mac…Mac…
Le lieutenant-colonel des marines Sarah Mackenzie ne releva pas la tête et Harm du faire la tour
du bureau pour attirer son attention en lui tapant sur l’épaule.
_Mac…Eh ! Vous allez bien ? dit il en voyant le visage fatiguée de sa meilleure amie.
_Oh !Euh, oui. Je crois, je juste un peu…
_Fatiguée ?
_Tout à fait. Chloé est arrivée ce matin et pour couronner le tout Jingo est malade.
La mine du capitaine Rabb de fit songeuse, cela ne ressemblait pas à Mac de se plaindre,
il devait y avoir d’autre éléments pour que son colonel ne se comporte plus en Super Marines.
Il se plaça derrière elle et entreprit de lui faire un massage.
_Harm !!Que faites vous ?
_Détendez vous Sarah. Au fait que faites vous ce soir avec Chloé ?
Il l’avait appelé Sarah. Elle avait remarqué qu’il n’utilisait que très rarement son prénom et
elle frissonna quand elle l’entendit, il avait cette manière de la prononcer qu’elle frissonnait
à chaque fois.
_Rien je crois. Pourquoi ?
_Que diriez vous d’une soirée films accompagnée d’un repas hypercalorique.
_Bah…euh…
_S’il vous plait. Il accompagna cette réplique d’un flyboy-grin made in Harmon Rabb Jr
_D’accord d’accord. J’appelle chloé pour lui demander son avis mais à priori ce serait oui
_Ok, vous me dites la réponse quand je reviens de chez l’amiral.
Il arrêta son massage et déposa un baiser dans ses cheveux
_A tout à l’heure.
Elle le regarda sortir. Que voulait dire ce baiser dans ses cheveux ? Comment interpréter le
fait qu’il l’ai appelée Sarah ? Et ce massage ? Il fallait absolument clarifier la situation.
Cela faisait tout de même quelques mois que Mic et Rénée étaient sortis de leurs vies. De son
côté, Harm cogiatait aussi « Mais qu’est ce qui m’a prit de lui embrasser ses cheveux ? » Il
lui fallait expliquer ce qu’il ressentait à Mac. Il lui semblait que ses intentions étaient
réciproques. Après tout Mic et Rénée étaient partis depuis plus de 3 mois et cela ne faisait
pas très longtemps qu’ils avaient enfin réussi à retrouvés leur ancienne amitié. En fait, peu
après que Mac ne soit revenu du Guadalcanal.

Mac décrocha son téléphone et composa le numéro de portable de Chloé.
_Allo
_Chloé c’est Mac. Harm m’a proposé..
_Je suis d’accord
_Mais tu ne sais pas ce qu’il m’a proposée
_Et alors on parle de Harm, de toutes façons je suis sûr que c’est une super idée.
_Je rentre à la maison vers 19h
_A tout à l’heure.
Harm réapparu à ce moment là dans l’embrassure de la porte.
_Alors conseiller le verdict ?
_Adoptée à l’unanimité
_Bon je passe vers 19h30 chez vous e ton ira faire les courses ensemble.
_OK pilote ne soyez pas en retard !! J’en connais qui soit impatiente d’être à ce soir.
A ces mots Harm rougit « Elle parle d’elle ou de Chloé ??? »et Mac de penser
« Si tu crois que c’est de Chloé dont je parle, tu te trompes. »Il allait sortir quand Mac
ajouta :
_Au fait c’est quoi au juste pour vous une soirée film ?
_Le terme le plus approprié serait en fait une nuit films. C’est-à-dire que j’ai pensé que comme
on était en WE ce soir, que Chloé était en vacances…enfin vous voyez…
_Vous devriez penser plus souvent capitaine. Je ne m’étais pas aperçu que vous aviez d’aussi
bonnes idées.
_Ce n’est rien, il y a beaucoup de choses dont je ne m’étais moi-même pas aperçu.

1 heure plus tard, il fut l’heure pour Harm de partir. Il eu la surprise de trouver Mac dans
l’ascenseur.
_Pas encore partit ?
_Non j’avais encore des tas de rapports et de dossiers à signer. J’ai appelé Chloé pour lui
dire que je passerais plus tard.
_Moi qui pensait qu’en restant un peu plus au travail, je serais pile à l’heure pour venir vous
chercher. Faites attention Mac, je commence à déteindre sur vous.
« Si tu pouvais faire autre chose sur moi, je ne dirais pas non ! » Elle sourit
_A ce n’est pas une bonne chose ??
Harm resta bouche bée et dit
_Euh…bah…si c’est même une très bonne chose. Je suis tellement…
elle lui donna un petit coup dans les côtes
_Attention aux chevilles Pilote
Ils sortirent du bâtiment et se dirigèrent vers le parking.
_Vous n’avez qu’a me suivre. Je m’en voudrais de devoir vous faire faire un aller retour pour
rien.
_Puisque vous me le proposez si gentiment je ne vais pas refuser une telle invitation.
« Surtout que si tu ne l’avais pas fait, je me serais invité. »
Appartement de Mac
Georgetown, Virginie

Ils arrivèrent et trouvèrent juste 2 places l’une derrière l’autre. Quelques minutes plus tard,
les 2 voitures sont garées et Harm se précipita vers la voiture de Mac pour lui ouvrir la
portière. Mac le remercia en lui embrassant la joue
_Merci beaucoup Flyboy.
Ils ne s’étaient pas aperçus que Chloé avait assisté à toute la scène. Elle se dit que ce soir
allait sûrement un grand soir. En entendant les pas dans le couloir, elle eu juste le temps de
se jeter sur le canapé et de faire style ~je me suis gavée de télé toutes la journée~ Elle
entendit la porte s’ouvrir et Mac l’appelée.
_Chloé…tu es où ?
_Devant la Télé. On va regarder quoi comme film ce soir ? Tu crois que Harm aime les films du
genre Coup de foudre à Notting Hill ?
Elle allait lui répondre quand Harm lui fit signe qu’il allait le faire.
_Ca dépend de qui joue dedans et surtout de qui m’accompagne.
Mac rougit car Harm l’avait regardé dans les yeux.
_Harm ! C’est génial que tu sois déjà là !
_oui j’ai croisé ta sœur dans l’ascenseur.
_Génial, mais au fait t’entendais quoi par « qui m’accompagne »
_Chloé ! On va passer la nit chez Harm, va te faire un sac avec ce dont tu auras besoin.
5 minutes plus tard, elles étaient fin prêtes. Ils descendirent et mirent les sacs dans le VSU
du capitaine.
_Bien, premier arrêt le supermarché.
Après avoir dévalisé le rayon gâteaux apéritifs, bonbons, boissons, ils arrivèrent au rayon des
surgelés. Le séduisant pilote se tourna vers ses 2 invitées.
_Que voulez-vous comme pizza ?
_Euh…Chais pas… 3 fromages, saumon mozzarella, calzone et une végétarienne.
_T’es sur que tu mangeras tout ça ? De toutes façons je n’avais plus rien au congélo. Allez
rayon suivant.
Mac prit Chloé à part pendant que Harm marchait devant.
_Qu’est ce qui te prend, t’avait besoin de demander tout ça ?
_Mais…Mac…
_Oh les filles, on se dépêche, le vidéo club va bientôt fermer.
_Oui capitaine, a vos ordres dit Chloé en se mettant au garde à vous.
Les gens présents dans le magasin, les prirent pour une famille typique de Washington. Une
famille où le père est militaire et où la mère devait être fonctionnaire. Harm se rapproche de
Sarah et lui dit.
_Qu’avez-vous dit à Chloé, vous aviez l’air contrariée ?
_Rien, c’est juste que j’aie trouvé qu’elle avait..comment dire..un peu abusée en damndant
autant de choses.
_Ce n’est pas grave et s’il y a trop de choses, cela vous fera une bonne excuse pour revenir
chez moi.
_Si vous le prenez comme çà alors… Mais sachez que je n’ai pas besoin d’excuse pour revenir
chez vous !
Chloé revint à ce moment là en portant 3 sacs de pop-corn.
_J’ai trouvé les pop-corn, il ne manque plus que les hamburgers.
_Je passe à la caisse pendant que toi et Sarah allez chercher les ..hamburgers.
_Je vois ce que SARAH voulait dire en disant que tu ne supportais pas cette nourriture.
_On y va.
Une fois sortit, elles se dirigèrent vers le Mac Do. Mais à peine elles avaient fait quelques
pas que Chloé se tourna brusquement devant sa sœur.
_Alors là ne me dis pas qu’il n’y a rien entre vous, je ne te croirais pas. Tout d’abord, il
nous invite enfin c’est surtout pour te voir TOI, ensuite le bisou sur la joue en bas de l’
immeuble, puis la phrase « ça dépend de qui m’accompagne » en te regardant droit dans les yeux.
Il a bien prit le soin de ne prendre que ce que tu aimes manger même des hamburgers et tu sais
ce que ça représente pour lui et il t’appelle Sarah. Alors tu es gentille, tu me donnes l’
argent et JE vais acheter les hamburgers pendant que tu retournes au supermarché rejoindre
l’homme de ta vie parce que, le connaissant, il est en train de se faire draguer par une
caissière où son tiroir caisse est plus intelligent qu’elle.
Sur ce, elle ne laissa pas Mac répliquer, lui prit son portefeuille et la força à retourner au
magasin. En effet la caissière flirtait ouvertement avec Harm qui n’en avait visiblement rien à
foutre mais Mac sentit montée en elle une vague de jalousie, elle souffla et s’approcha de son
meilleur ami
_Eh Flyboy ! On s’en sort ?dit elle d’un ton qu’elle espérait dégagé.
_Non mais maintenant qu’un certain lieutenant-colonel des marines est là, ça va beaucoup mieux.
_A ce point là ?
_Oh oui !
Depuis que Mac était arrivée, la caissière ne disait plus rien, elle ne souriait même plus.
_Voilà monsieur, ça fera 30,50$
_Merci.
Il paya et retourna vers sa coéquipière et lui fit le sourire qu’il ne faisait que quand Mac se
trouvait en face de lui.

Harm et Mac sortirent du magasin et se dirigèrent vers la voiture de Rabb. Chloé les attendait
déjà à côté.
_Bah alors, vous en avez mis du temps.
_Oui Harm était occupé avec Miss tiroir-caisse.
_Oh c’est bon !
Il ouvrit le coffre et déposa les courses. Il le referma et Chloé dit
_Aller direction le vidéo club, faut se dépêcher et puis Papa risque d’appeler.
_Alors si Papa risque d’appeler…Colonel, on attend plus que vous ! C’est pas possible !
_Hin, hin, hin, vous êtes tordant capitaine. Pour une fois que ce n’est pas vous.
_Oh ! Aurais-je réveiller le Devil Dog Marin’s ?
_Bon aller !!Vous vous chamaillerez une autre fois !
Sur ce, ils prirent la direction du vidéo-club. Une petite brise s’était levée et Mac frissonna,
elle frotta légèrement ses bras pour se donner un semblant de chaleur.
_Vous avez froid ?
_Non, c’est rien, c’est juste la brise.
Harm dit à Chloé de passer devant et de choisir les vidéos qu’elle voulait et sa sœur rajouta d’
en prendre dans la limite du raisonnable. Il lui attrapa ses mains et poussa un cri.
_Sarah, vos mains sont gelées ! Tenez prenez ma main et pas d’objections s’il vous plait.
Elle allait ouvrir la bouche pour dire quelques chose mais il lui mettait déjà sa veste sur les
épaules.
_Je ne voudrais surtout pas passer le WE à devoir supporter vos éternuements et à devoir vous
soignez. J’ai d’autres projets.
_Ah oui…Et quoi comme projets pilote ?
Elle attendait la réponse avec impatiente. Est-ce que Harm pensait à la même chose qu’elle ?
_Je vous le dirais bien mais il semble que nous soyons attendus !
En effet, l’adolescente tapait à la vitre et montrait la pile de vidéos qu’elle avait. Harm et
Mac se dirigèrent donc vers l’entrée toujours main dans la main. Mac stoppa juste avant d’entrer
et dit à Harm qu’elle voulait savoir quels projets. Il lui chuchota à l’oreille :
_Je crois que vous vous en doutez colonel.
Il lui embrassa la tempe et ils entrèrent dans le magasin.
_Alors qu’as-tu choisis comme vidéos ?
_Pleins de films trop bien !
Ils regardèrent les titres et cela donna lieu à des commentaires.
_Tu es sur de vouloir regardez çà dit Mac
Harm vient se poster derrière elle et regarda par-dessus son épaule.
_Quel film ? Pearl Harbor. Pourquoi pas, quoi d’autres ?
_Fast and furious, Bodyguard…
_Fais voir ceux que tu as en dessous…Fight Club et Coyote girl. Rappelles moi ton âge ?
_15 presque 16. Mac s’il te plaît, dis oui.
_Non et n’essayes pas de faire rentrer Harm dans ton jeu dit Sarah en voyant la figure de sa
sœur.
_Mais…
_Non ! Je n’ai pas envie d’avoir des problèmes avec Kyle.
_Ok pas Fight Club mais l’autre j’ai le droit !
Ils se dirigèrent vers le comptoir. Les 2 collègues se tenaient toujours par la main.
_Capitaine Rabb ! Comment ça fait plaisir de vous voir.
_Moi aussi Andrew. Alors ce petit stage à Norfolk ?
_Très bien, dés que j’ai finis mes études je travaille en collaboration avec l’armée comme
civil.
_Bon choix.
Il lui tendit sa carte de membre et Mac et Chloé allèrent dehors.
_Je dois combien ?
_Vous ne faites pas passez ses vidéos sur votre carte ?
_Non pas aujourd’hui.
_Donc avec vos points, vous avez 2 K7 gratuites et ça fait…3.5$ jusqu’à dimanche soir.
_Merci Andrew il lui tendit la somme.
Quand Harm sortit, Chloé afficha un regard malicieux et dit d’un ton sérieux :
_Je crois que Sarah a encore froid aux mains
Les 2 militaires rougirent et Mac prit un air outré.
_Chloé ! Qu’est ce que je t’ai dit ! File !
Et elle fit semblant de lui courir après. Harm sourit à cette vue et il se surprit à penser au
colonel et au deal qu’ils avaient fait après la naissance d’AJ Roberts. Il pensa que Mac ferait
une toute aussi excellente mère qu’épouse. Il sourit de plus belle. Oui, il allait tout faire
pour que ce WE ne oit pas comme les autres. Il allait tout faire pour rendre ces jours
inoubliables pour Sa Sarah !
Appartement d’Harmon Rabb Jr

Nord d’Union Station, Washington DC

Chloé et Mac étaient déjà assises devant la télé et se goinfraient de chips et autres gâteaux
apéritifs.
_Non, je te dis que c’est Ben Affleck qui meurt à la fin.
_Je t’assures que non Chloé ! Pour une fois admets que tu as tord à propos de cinéma.
_Ok, on va trancher. Harm, à la fin du film, qui meurt ? Ben ou Josh ?
Harm qui était en train de regarder la cuisson des pizzas, s’essuya les mains et s’installa sur
le canapé (juste à côtés de Mac !), regarda la boîte et dit :
_Ben Affleck, c’est bien celui qui joue dans Armageddon, n’est ce pas ?
_Ah, tu vois, j’ai raison !
_Non, c’est le personnage de Danny qui meurt. Qui a parié sur Josh ?
_Mac comme par hasard ! Mais bon…
_Allez, fais pas ta mauvaise tête. Pour une fois que j’ai raison avec toi à propos de cinéma.
La sonnerie du four retentit. Les pizzas étaient cuites.
_Chloé, tu peux mettre la K7 en route et sortir les plateaux pendant qu’Harm et moi, on s’occupe
des pizzas.
Ils s’acquittèrent chacun de leurs tâches et le film commença. Quand ils furent arrivés à la
scène où Alec Baldwin leur demande s’ils savent ce que « top secret » veut dire, Chloé se
tourna vers Harm.
_T’as déjà des missions tops secrètes ?
Il sourit devant la curiosité de l’adolescente.
_Oui, pendant Tempêtes du Désert et plus ressemant avec la CIA.
Mac eut un petit sourire en coin en regardant la scène où Raf ramène le corps de son meilleur
ami.
_Bon, on regarde quoi après ?
_Fast and furious, s’il te plaît Harm, s’il te plaît.
_A une condition. Tu débarrasses les plateaux et tu ramènes les pots de glaces. Ils sont dans
le congélo. Et des cuillères.
_C’est de l’exploitation pure et simple.
_S’il te plaît Chloé.
_C’est bon, j’y vais.
Elle emmena les plateaux et ramena les glaces. Pendant ce temps, Mac avait mis la K7 et était
revenu s’asseoir sur le canapé. Profitant de l’absence de la jeune fille, Harm se pencha vers
son amie et lui murmura à l’oreille :
_N’hésites pas à demander si tu veux quelque chose, fais comme chez toi.
Elle fut surprise qu’il la tutoie mais elle appréciait énormément. Elle attendait beaucoup de
ce WE et pour l’instant s’était sur la bonne voie.
_Voilà tu peux mettre lecture.
Vers la moitié du film, Harm s’aperçut que Chloé était sur le point de s’endormir.
_Va te mettre en pyjama, tu dors sur place, je te laisse le lit. Mac, tu m’aides à changer les
draps s’il te plaît.
5 minutes, la jeune fille était couchée et Mac s’approcha d’elle pour lui souhaiter bonne nuit.
_Bonne nuit ma puce.
_Bonne nuit grande sœur. Eh ! Harm est vraiment un gars génial, j’aurais de la chance si j’en
trouve un comme lui.
Mac revint vers son meilleur ami et ils finirent de regarder le film.
_Elle s’est endormit ?
_Oui, elle était très fatiguée, en plus avec le décalage horaire…
A la fin du film, ils ne semblaient pas fatigués. Leur journée au Jag avait été calme,
uniquement de la paperasse à remplir. La menace d’une guerre leur fournissait malgré tout un
travail colossal de recherche, de rapports, etc.…Harm se tourna vers Mac :
_Fatiguée ?
_Non, je crois que je peux tenir encore un film et toi ?
Elle avait choisit délibérément de le tutoyer. Il sourit.
_On se tutoie maintenant ?
_Ca te dérange ?
_Absolument pas. De toutes façons on aurait dû se tutoyer un jour ou l’autre. Qu’aurais notre
enfant en entendant ses parents se vouvoyer ?
_Notre enfant ?
Elle savait ce que cette question allait produire chez Harm. Elle le taquinait et elle savait
qu’il allait sauter à pieds joints dans ce piège.
_Ben…Euh…notre deal à la naissance d’AJ. Je…Tu…Tu avais oublié…ou peut-être que tu as d’autres
projets ?
Au fur et à mesure que les mots sortaient de sa bouche, elle le vit pâlir à vue d’œil.
_Harm ! Je te taquinais. Tu y tiens tant que ça à cette promesse.
_Oui.
Il n’avait pas besoin d’en dire davantage. Ce simple mot suffisait à dire ce que cette promesse
représentait pour lui. Mac fut troublée par cette réponse. Il avait répondu simplement,
sincèrement.
_Mais pourquoi ? Tu n’as rien fait pour me faire comprendre que tu y tenais.
Et voilà ! Ils arrivaient enfin à l’avoir cette fameuse discussion. Aucuns d’eux n’avaient
envie de la repousser. Ils voulaient concrétiser ce qu’ils rêvaient depuis pas mal de temps et
ils savaient qu’avant, ils devaient mettre à plat ce qu’il s’était passé auparavant.
_C’est difficile pour moi d’en parler. Même maintenant que tu n’es plus avec Mic. Après Sydney,
j’ai regretté ma décision, mais quand je t’ai vue si heureuse avec Brumby, je…
Il s’était levé et regardait par la fenêtre. Mac, consciente qu’Harm avait besoin d’être seul
pour exprimer ce qu’il avait ressentit, resta assise sur le canapé.
_Je ne pouvais imaginer te faire du mal. Tu avais l’air si heureuse. J’ai souvent pensé à ce
que serait ma vie si je m’étais laissé aller à Sydney. Je voulais que tu sois heureuse, que tu
aies la possibilité de réaliser tes rêves.
_Même si s’était avec Brumby ?
_Oui ! Mac, (il la regarda dans les yeux) tu sais que je sacrifierais ma vie et tout ce que
j’ai pour toi.
Elle se leva et le rejoignit. Elle posa sa tête sur son omoplate et entoura sa taille de ses
bras.
_Oui je le sais. Je cris que c’est pour ça que je ne me suis pas marié avec Mic. Avec lui,
j’avais l’impression qu’il attendait quelque chose de moi que je ne pouvais lui donner.
J’avais l’impression d’étouffer. Chloé me l’avait répété à plusieurs reprises. Elle m’a dit
qu’il me manipulait en disant tout ce que j’avais envie d’entendre pour que je fasse tout ce
qu’il avait envie. Avec le recul, je me rends compte qu’elle avait raison. J’ai fait plus de
sacrifices que je n’aurais dû faire, des sacrifices qui m’ont beaucoup coûtés. Mais malgré
tout, grâce à lui, je suis rendu compte de ce que je voulais vraiment. Je ne veux plus que tu
sacrifies ton bonheur pour le mien, Parce que mon bonheur, c’est toi.
Il se retourna et la prit dans ses bras. Il se pencha vers elle et déposa un baiser tout doux,
tout pur sur ses lèvres.
_Alors, on se le voit, cet autre film ?
_Tout ce que tu veux. Regarde vers la bibliothèque, il y a quelques vidéos.
Elle regarda donc et trouva une vidéo qui, elle en était sûr reporterait l’adhésion d’Harm.
_J’ai trouvé !
_Alors, quel film a remporté ton suffrage ?
_Devines ?
Harm était assis sur le canapé et Mac se rapprocha doucement de lui.
_Serait-ce un film parlant de Tomcat, d’amour et de Tom Cruise ?
_Si, comment tu sais ?
_Chloé ! Elle a dit que si je voulais te séduire, je devais avoir et aimer ce film.
_Et alors…
_J’ai et j’adore ce film.
Elle mit la cassette en route et se lova dans les bras d’Harm. En regardant le film, Mac
brûlait d’envie de savoir ce qu’Harm avait vraiment ressentit quand il volait dans une
escadrille. Savoir si ce film reflétait ce qu’était Harm avant de devenir avocat au JAG.
Celui-ci le ressentit et se tourna vers elle.
_Quoi ?
_C’est ça ce que tu étais, je veux dire avec l’ego démesuré et tout ?
_Mac tu sais comme je suis, peut-être qu’on en rajoute un peu de tout les côtés. Il est
vrai que les pilotes ont tendances à être vaniteux et tout et tout mais c’est juste une
question de confiance en soi. Il veut mieux être comme ça que d’avoir peur d’apponter ou de
manquer le câble, c’est là que tu es le plus dangereux, quand les autres ressentent ta peur.
Je sais qu’au fond, je ne suis pas comme ça.
_A oui ?
_Il ne tient qu’a toi de le découvrir.
Puis vint la scène où Goose va chercher sa femme à l’aéroport et où tout le monde va chanter
au bar. Et enfin celle où Charlie dit à Maverick « Maverick, bête de sexe, fais moi l’amour
ou je ne réponds plus de mon corps ! » Inconsciemment, Mac se rapprocha un peu plus d’Harm et
lui se mit se mit à caresser le haut de son bras droit. Sarah se tourna vers Harm et pensa
« Dieu qu’il est beau !!! Ca devrait être interdit d’être aussi sexy !! Harm, bête de sexe,
fais moi l’amour ou je ne réponds plus de mon corps ! » Au moment où elle pensa cette dernière
phrase, Harm se tourna vers elle et lu tant de désir et d’amour dans ses yeux couleurs chocolat
qu’il se maudit de l’avoir fait attendre aussi longtemps. Il se pencha, l’embrassa et dit :
_Je crains que tu ne doives patienter quelques temps. Penses à ce que tu devrais dire à Kyle.
Mais rougit « J’ai pensé à voie haute ??? »
_J’ai pensé à voie haute ???
_Non, mais je l’ai lu dans tes yeux. Ne t’inquiètes pas, je n’ai pas l’intention de te faire
attendre encore 6 ans.
Elle sourit et l’embrassa.

The end

911 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*