Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

C’est pas trop tôt

Ca se passe juste après l’épisode « Mise au point » (Lifeline). Harm et Mac vont faire une enquête en Californie mais il se passe quelque chose…

Quartier général du JAG

Mac était assise dans son bureau elle attendait avec patience Harm .Il était parti faire une enquête au Texas. Depuis qu’elle avait annoncé son mariage avec Mic, Harm et elle ne s’étaient presque pas parlés. Elle revoyait la tête qu’avait fait Harm quand elle lui avait dit qu’elle se mariait. Sarah savait qu’elle lui avait brisé le cour, elle voyait ça à ces yeux. Tout à coup Mic entra dans son bureau.
B:Salut ma chérie…
Mac ne répondit pas, elle était trop perdue dans ses pensées.
B:Sarah?!!
M:Mic, excuse moi je ne t’avais pas entendu rentrer. Qu’est ce qu’il se passe??
B:J’ai pensé que tu pourrais venir déjeuner avec moi.
Mac n’avait pas envie d’aller déjeuner avec Mic. Elle préférait attendre Harm, il lui manquait même si il n’était parti que depuis une semaine. Elle avait prévu de déjeuner avec Harm. Bon dieu comment allait-elle faire pour dire ça à Mic. Elle prit son courage à deux mains et commença:
M:Mic je ne peux pas. J’ai dit à Harm que je déjeunerais avec lui aujourd’hui. Il est parti depuis une semaine et je lui ai promis que quand il reviendrait on irait déjeuner ensemble.
Le visage de Mic était passé de joyeux à triste.
B:Dis lui que tu as dû venir déjeuner avec moi.
Mac l’interrompit:
M:Non je lui ai promis Mic. Ce sera pour une autre fois.
B:Tu préfères aller déjeuner avec lui qu’avec moi??
M:Ca n’a rien à voir je lui ai promis et en plus on ne se voit pas depuis une semaine.
B:Non, Sarah tu dois venir avec moi nous devons choisir la date du mariage et plein d’autres choses. A moins que ton déjeuner avec Harm soit plus important que ton mariage??.
Mac avait envie de le mettre dehors. Mic était en train de la rendre folle. Elle venait d’apercevoir Harm, se leva et commença à se diriger vers la porte.
M:Mic je dois y aller Harm est là.
Mac sortit du bureau laissant Mic planté là.
H:Bonjour Mac.
M:Bonjour Harm. Alors ça tient toujours pour le déjeuner??
Harm n’avait pas tellement envie d’aller déjeuner avec Mac, ils auraient parlé de ce qui s’était passé sous le porche de l’Amiral. Mais il était obligé, de toute façon ils auraient dû aborder le sujet un jour ou l’autre.
H:Oui bien sûr. Dans combien de temps??
M:On se voit dans 15 minutes devant l’ascenseur.
H:Très bien, à tantôt.
Harm et Mac se dirigèrent chacun dans leurs bureaux. Mic était toujours là pendant ce temps il s’était assis. Mac le vit, elle devrait encore supporter ses histoires, elle entra.
M:Mic qu’est ce que tu fais encore là??
B:OH!Pardon si je te dérange.
Mic se leva brusquement, s’en alla et claqua la porte derrière lui. Mac n’essaya même pas de le rattraper. A ce moment là, Harm entra:
H:Mac est-ce que ça va?
M:Oui, Mic s’est simplement énervé parce que je déjeunais avec vous et pas avec lui.
H:Je suis désolé.
M:Ce n’est rien.
Tiner les interrompit:
Ti:Capitaine, Colonel l’Amiral souhaiterait vous voir.
H:Très bien nous arrivons tout de suite.
Un fois dans le bureau de leur commandant.
H:Monsieur vous vouliez nous voir ??
A:Oui asseyez-vous. Je vais vous confier une affaire difficile vous devrez partir à San Diego.
H:De quoi s’agit-il monsieur??
A:D’une affaire du meurtre.
AJ leur tendit le dossier.
A:Je sais que comme ça, ça a l’air facile mais l’accusé ne se rappelle de rien, il y a quelque chose en dessous je veux savoir ce que c’est. Capitaine vous partez avec le Colonel dans 30 minutes à l’aéroport de Dulles.
H/M:Oui monsieur.
A:Rompez!!Capitaine???
H:Oui Monsieur??
A:Vous pourrez voir votre mère par la même occasion. Remettez-lui mon bonjour.
H:A vos ordres.
Aéroport
San Diego, Californie
11h30.
M:Harm j’ai téléphoné à la base l’accusé n’est pas là avant demain midi. Qu’allons-nous faire?
H:Je pensais passer chez ma mère, je lui ai dit que vous étiez là et elle veut absolument vous rencontrer. Ca ne vous dérange pas??
M:Bien sûr que non, j’en serais même ravie.
H:Très bien, alors en route!!
La Jolla, Californie

Une fois arrivé chez Trish:
T:Mon chéri!! Je ne vous attendais pas aussi vite.
H:Bonjour maman. Je te présente le Lieutenant-Colonel Sarah MacKenzie.
M:Bonjour Madame.
T:Bonjour laissez tomber le Madame appelez moi Trish. Harm m’a tellement parlé de vous. Je suis ravie de faire enfin votre connaissance.
Pendant que Trish traînait Mac à l’intérieur de la villa, elles continuaient à parler et Harm les suivit:
M:Moi aussi.
T:Alors où comptez-vous loger??
H:Pour ce soir on va trouver un motel dans le coin.
T:Vous ne voulez pas loger ici??
H:Je ne sais pas, Mac???
M:C’est très bien pour moi.
T:Super!!!Venez Sarah, je vais vous montrer votre chambre.
En traversant la maison:
M:Vous avez une superbe maison Trish.
T:Merci.
Une fois arrivées dans la chambre de Mac:
T:Voilà ça vous convient??
M:Bien sûr.
T:Je vous laisse comme ça vous pouvez vous reposer ou prendre une douche.
M:Merci.
T:Je vais prendre des nouvelles chez Harm à propos de Renée.
Sur ce Trish quitta la chambre laissant Mac à ses occupations. Et retrouva Harm sur la terrasse face à la plage.
T:Alors comment ça va avec Renée??
H:Ca pourrait aller mieux.
T:Pourquoi??
Pendant ce temps Mac était revenue pour entendre la conversation.
Mais elle resta derrière la porte.
H:Parce qu’elle est convaincue que je suis amoureux de Mac.
T:Et c’est le cas??
Harm regarda sa mère en souriant:
H:Oui je l’aime.
A ce moment là Mac se figea sur place elle était tellement contente de ce qu’elle venait d’entendre.
T:Et elle le sait??
H:Non je ne crois pas.
T:Pourquoi tu ne lui dit pas?? Elle a un copain??
H:Oui, elle va se marier et parce qu’à chaque fois que j’essaie d’aborder le sujet je me bloque. Je n’arrive pas à le dire, je crois que c’est parce que j’ai peur qu’elle me rejette.
Harm se leva et s’en alla vers la maison et Mac se précipita dans sa chambre sans se faire remarquer. Après avoir repris ses esprits Mac redescendit et tous les trois passèrent le reste de la journée à discuter. A la fin du dîner du soir:
T: Harm si tu emmenais Mac sur la plage pour qu’elle se dégourdisse un peu les jambes??
H:Bonne idée. Mac vous venez??
M:Avec plaisir.
Pendant que Harm et Mac se promenaient:
M:Alors on doit être prêt à quelle heure demain??
H:A 11h30, il faut un peu près une demi heure pour arriver à la base.
A ce moment Mac s’assit sur la plage et Harm s’assit à côté d’elle.
H:Ca va??
M:Oui c’est juste que je n’ai pas envie d’aller dormir.
H:Pourquoi??
M:Il y a un peu de temps je fais toujours des cauchemars.
H:Sur quoi??
M:Je rêve que je me fait agresser.
H:Et ça dure depuis longtemps ??
M:Depuis quelques semaines. On peut rentrer maintenant je n’ai pas envie d’en parler ce soir??
H:Bien sûr.
Ils rentrèrent et allèrent se coucher.

Pendant la nuit:
Mac n’arrêtait pas de se retourner dans son lit, elle faisait sûrement un cauchemar. Puis tout d’un coup elle se redressa sur son lit en poussant un cri. Harm dormait dans sa chambre mais il fut réveillé et se précipita dans la chambre de Mac. Trish n’avait rien entendu, sa chambre
était de l’autre côté de la maison.

Dans la chambre de Mac:
H:Mac ça va??
M:Oui c’était juste un cauchemar. Vous savez vous n’étiez pas obligé de vous lever??
H:N’importe quel ami l’aurait fait.
Mac regarda Harm au fond de ces yeux et lui dit:
M:Vous êtes sûr que nous sommes seulement ça??
Harm mit un moment avant de répondre.
H:Que voulez-vous dire??
M:J’ai entendu ce que vous avez dit à votre mère.
H:Qu’avez-vous entendu??
M:Vous lui avez dit que vous étiez amoureux de moi.
Harm était un peu gêné.
H:C’est vrai.
M:Pourquoi vous me l’avez jamais dit??
H:J’avais peur vous me rejetiez.
Mac se leva du lit et Harm la suivit près de la fenêtre.
M:Vous savez très bien que moi aussi je suis amoureuse de vous!!
Ils se regardèrent pendant un instant. Puis Harm s’approcha de Mac et l’embrassa, puis il la souleva et la porta jusqu’au lit. Ils passèrent la nuit à faire l’amour. Tous leurs rêves était en train de se réaliser en une seule nuit. Puis ils s’endormirent bras dans les bras avec un sourire sur le visage.
Le lendemain
09h00.
Trish était la première debout. Elle se dirigea dans la chambre de Harm pour le réveiller mais elle ne vit personne. Elle alla donc dans la chambre de Mac et elle vit les deux qui dormaient enlacés l’un contre l’autre. Elle savait qu’elle devait les réveiller pour qu’ils ne soient pas en retard mais ils étaient tellement mignons qu’elle les laissa.
Une demi heure plus tard.

Harm se réveilla le premier et regarda sa partenaire pendant un moment puis elle se réveilla à son tour.
H:Bonjour marine.
M:Bonjour matelot.
H:Bien dormi??
M:Oui très dans tes bras et toi??
H:Idem. Il serait peut-être temps de se lever comme ça on ne va pas être trop en retard.
M:Oh !! Je n’ai pas envie!!!
H:Moi non plus mais il le faut.
M:Très bien c’est bien parce que le devoir est le devoir.
Ils se levèrent et se donnèrent un baiser avant de descendre. Trish avait préparer le petit-déjeuner et les attendait.
T:Vous voilà enfin!! On dirait que n’aviez pas dormi depuis des jours.
H:Désolé pour le retard.
T:Vous avez bien dormi??
H/M:Très bien merci.
Pendant le déjeuner l’Amiral téléphona et Trish alla décrocher:
T:allô??
A:Bonjour madame je suis l’Amiral Chegwidden, le supérieur de votre fils pourrais-je lui parler s’il vous plaît??
T:Bonjour une minute je vous le passe.
Trish sortit:
T:Harm c’est l’Amiral il veut te parler.
Il se leva et prit le combiné:
H:Oui Monsieur??
A:Capitaine vous pouvez rentrez à Washington!!
H:Mais Monsieur nous n’avons même pas encore commencé notre enquête!!
A: Je sais mais nous avons tout découvert concernant cette affaire il n’y a donc plus d’enquête à mener.
H:A vos ordres.
Ils raccrochèrent et l’Amiral se demanda qu’est-ce qu’avait bien pu arriver au Capitaine, d’habitude il aurait voulu savoir pourquoi mais apparemment ça ne l’intéressait pas de tout.
Harm l’annonça à Mac, ils allèrent préparer leurs affaires et au moment de quitter la villa:
T:Vous devez vraiment vous en allez??
H:Oui les ordres c’est les ordres maman.
Avant de partir Harm et Mac allèrent faire une dernière promenade sur la plage.
M:Que va t’il se passer maintenant ??
H:Je n’en sais rien en tout cas on ne peut oublier ce qu’on a fait cette nuit.
M:Non je ne pourrais jamais l’oublier.
H:Alors ??
M:Je ne sais pas, je crois qu’on devrait dormir dessus et en reparler demain qu’est-ce que vous en dites??
H:Je suis d’accord, on a besoin d’y réfléchir.

Au moment de partir:

T:Alors au revoir et bon voyage!!
Elle serra Harm et Mac dans ses bras avant de les voir s’éloigner .
Aéroport de Dulles
Washington DC.
00h00
Harm et Mac débarquèrent 10 minutes à l’avance et commencèrent à discuter.
M:Alors Renée vient te chercher??
H:Oui et toi c’est Mic qui vient??
M:Oui. A voilà ils sont là.
R:Salut matelot contente de te voir.
Renée le prit dans ses bras. Mic avait fait la même chose avec Sarah. Harm et Mac eurent un moment pour se regarder pendant qu’ils étaient chacun dans les bras de Mic et Renée. Ils se regardèrent encore une fois avant de partir chacun sur un chemin diffèrent.
Quartier général du JAG
10h00
Harm venait de rentrer dans l’ascenseur quand une main arrêta la porte. C’était Mac, elle entra et vit Harm aucun d’eux n’eut le courage de dire quelque chose. Comme ça ils arrivèrent à leur étage, descendirent et se dirigèrent chacun dans leur bureau sans dire un mot. Les personnes qui était là, Bud, Harriet et Gunny s’aperçurent qu’il y avait quelque chose de bizarre dans le comportement de leurs collègues. L’Amiral voulait leur parler pour leur expliquer l’affaire de San Diego alors Tiner vint les appeler.

Bureau de l’amiral:

A:Capitaine, Colonel bonjour.
Harm et Mac s’étaient frôlé la main juste avant de rentrer dans le bureau et un frisson les parcourut.
H/M:Bonjour Monsieur. Vous vouliez nous voir??
A:C’est à propos de l’affaire de meurtre.
L’Amiral leur expliqua tout ce qui s’était passé, mais les deux n’avaient rien écouté de ce que leur supérieur leur racontait, ils étaient en train de penser à la nuit qu’ils avaient passée ensemble. Une fois que AJ eût fini de leur parler, il s’était bien aperçu que ni l’un ni l’autre ne
l’écoutait alors il les fit retourner à leurs occupations. Quand ils furent sortis tous les deux du bureau et retournés à leurs occupations sans se dire un mot AJ se demanda ce qu’il y avait bien pu avoir.
A: Je me demande bien se qui se passe entre ces deux là. C’est évident qu’il s’est passé quelque chose pendant qu’ils étaient à San Diego. Je découvrirais quoi bientôt!!

Une heure après Mac se trouvait dans la cuisine pour prendre une tasse de café et Harm entra. Ils restèrent quelques minutes en silence et Mac décida alors de rompre le silence quand leurs mains se posèrent sur le même sachet de sucre. Il se regardèrent et commencèrent à se rapprocher l’un de l’autre. A ce moment là, ils ne purent plus se contrôler et se perdirent dans un long baiser. Ils se séparèrent pour reprendre leur souffle et Mac s’appuya contre la poitrine de Harm.
M:J’ai tellement envie de toi!!
H:Moi aussi, mais que fais tu de Mic et Renée??
M:Oui je sais c’est un vrai problème.
H:Tu vas quand même l’épouser???
M:Harm je dois savoir si tu es prêt à quitter Renée pour moi et si tu ne te retireras pas après que je l’aurai quitté???
H:Si tu es prête à quitter Mic, tu peux être sûr que je n’hésiterai pas une seule seconde à quitter Renée.
Quelques gouttes commençaient à couler sur la joue de Mac alors Harm la pris dans ses bras. Et ils restèrent enlacés pour quelques minutes. L’Amiral les vit sortir avec un sourire aux lèvres. Il ne comprenait plus rien, la minute précédente, ils ne se regardaient même pas et la minute suivante ils rigolaient ensemble. Alors AJ se dit: » Je ne les comprendrais jamais ». Tous les trois retournèrent à leur travail. La journée se déroula bien. Harm et Mac n’avaient pris encore aucune décision sur ce qu’ils devaient dire ou ne pas dire.
Appartement de Mac
23h00.

Mac n’arrêtait pas de se retourner dans son lit, elle n’arrivait pas à dormir. La jeune femme décida donc d’aller rendre visite à son partenaire. Une fois devant l’immeuble de Harm, elle n’était plus très sûre. Et si il n’était pas seul ?? Et si il ne voulait pas la voir ??. Plein de questions commençaient à la submerger. Elle resta donc assise dans sa voiture pour une dizaine de minutes sans savoir quoi faire. Mac ne savait pas que Harm l’avait vue de sa fenêtre et qu’il l’observait. Puis le portable de Mac sonna.
H:Tu vas te décider à monter ou bien je dois venir te chercher ??
Mac regarda vers la fenêtre de Harm, elle lui sourit et sortit de la voiture. Harm lui avait déjà ouvert la porte.
H:Salut.
M:Salut.
H:Tu veux un thé ??
M:Oui, merci.
Harm alla à la cuisine pour faire bouillir l’eau. Et Mac s’installa dans le fauteuil.
H:Alors qu’est ce qui se passe ??
M:Rien.
H:Menteuse, je vois bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Alors dis-moi.
M:Je n’en peux plus Harm, je n’arrive plus à vivre comme ça !!
H:Je sais se que tu ressens.
Mac se leva.
M:Alors pourquoi tu ne fais rien.
Harm se leva à son tour.
H:Qu’est ce que tu veux que je fasse !!
M:Tu pourrais parler à Renée pour commencer !
H:Et toi tu pourrais parler à Mic.
Mac se tourna vers la fenêtre et commença à pleurer. Harm se rapprocha d’elle et la prit par la taille. Elle se retourna et il se pencha pour l’embrasser. Inutile de dire que l’eau resta dans la casserole. Harm commença à détacher les boutons de la chemise de la jeune femme et elle fit de même. Ils ne surent pas comment ils avaient atterri dans le lit de Harm. Sarah avait sa tête posée sur la poitrine de Harm.
M:Je t’aime.
H:Je t’aime aussi.

Le lendemain
Appartement de Harm

Quand elle se réveilla, Mac était toute seule dans le grand lit. Sarah était prête à se rendormir mais elle entendit Harm qui était dans la cuisine et qui préparait le petit déjeuner. Alors le jeune femme se traîna hors du lit.
H:Salut, tu es enfin réveillée. Tu veux des oeufs ??
M:Salut, oui merci.
Ils déjeunèrent tout en blaguant et en rigolant.
H:Bon je vais prendre une douche.
M:Oui je t’attends.
Elle entendit l’eau de la douche, se leva pour débarrasser la table et se préparait à faire la vaisselle quand quelqu’un sonna à la porte. Mac appela Harm mais il n’entendit rien. Elle alla donc ouvrir. C’était Renée. Quand elle vit Mac habillée seulement avec un t-shirt et en plus celui de Harm elle devint toute rouge et commença à la questionner.
R:Mac qu’est ce vous faites ici ?? Vous avez dormi ici ??
Mac était assaillie de questions. Elle ne savait pas quoi répondre.
M:Renée je.. j’ai.
La situation s’aggrava quand Harm arriva, il était vêtu seulement d’une serviette attachée à sa taille.
H:Mac, c’était qui à …
Sa voix se bloqua quand il vit Renée .
R: J’aurais dû m’en douter !! Tu aurais pu au moins me le dire au lieu de jouer avec moi.
H:Renée.
R:Non ça suffit j’en ai marre.
Elle s’en alla en claquant la porte. Harm se tourna vers Mac.
H:Elle va sûrement aller le dire à Mic.
M:Je sais.
H:Et ça ne t’inquiète pas ??
M:Non, c’est toi que je veux.
H:Cette fois je crois vraiment que je vais me faire tuer par Mic, il ne va pas te lâcher si facilement.
M:Oui mais tu seras là pour me protéger.
H:C’est moi qui ai besoin d’être protégé. Il serait peut-être temps d’aller au bureau !! On passera chez toi pour que tu te changes.
M:Pas besoin, j’ai mes affaires dans la voiture.
H:Ah ! Tu avais déjà prévu de rester ici hier soir ??
M:Non en fait je savais que tu ne résisterais pas.
Et ils se mirent tous les deux à rire.

Quartier général du JAG.

Ils entrèrent et se dirigèrent sans dire un mot dans leurs bureaux respectifs. Au début de l’après-midi Mic se présenta dans le bureau de Mac.
B:Alors c’est vrai ce que Renée m’a dit ??
M:Mic calme toi !!
B:Calme toi ??Comment veux tu que je me calme après ce que je viens d’apprendre.
M:Arrête de crier !!
Mac cherchait Harm pendant que Mic lui criait dessus mais elle ne le voyait nulle part. Tout le monde s’était tourné vers son bureau. Même l’Amiral était sorti. Harm apparut et Mac l’implorait du regard de venir l’aider alors il se dirigea vers le bureau de Mac toutes les personnes autour le regardait se diriger d’un pas décidé vers le bureau de sa partenaire.
H:Hé !! Qu’est-ce qui vous prends de lui crier dessus comme ça ??
Tous les regards étaient dirigés vers eux, personne n’osait intervenir.
B:Vous ne vous mêlez pas de ça, vous avez déjà fait assez de dégâts !!
B:(en s’adressant à Harm) Alors depuis combien de temps ça dure??
M:Mic s’il te plaît!!
B:S’il te plaît quoi??
Mic s’était rapproché de Sarah et lui avait pris le bras. Harm n’en pouvait plus de la voir comme ça presque les larmes aux yeux alors il décida d’intervenir.
H:Hé lâchez la toute de suite!!
Harm prit Mic par le bras et le tira. Soudain, Mic lui envoya une droite, le visage de Harm partit en arrière et toucha la porte mais il se releva aussitôt pour donner une droite à Mic mais celui-ci vola hors du bureau. L’Amiral décida d’intervenir en appelant la sécurité. Mac était
choquée et elle n’arrivait pas à bouger. L’Amiral prit Mic et le jeta dans les bras de la sécurité pendant que le Sergent retenait Harm. Après quelques minutes, tout le monde s’était calmé et avait repris son travail. Harm et Mac étaient dans le bureau de l’Amiral, il était assis derrière son bureau et les observait.
A:Alors vous avez une explication à me donner.
Les deux subordonnés ne répondirent pas.
A:Colonel??
Mac regarda Harm elle ne savait pas quoi répondre alors elle décida de tout dire sauf..
M:Monsieur, hier je suis allée voir le Capitaine chez lui pour lui donner un dossier et pendant qu’il faisait le thé je me suis endormie sur le fauteuil et il n’a pas voulu me réveiller alors je passé la nuit chez lui.
Harm regardait par terre, il n’avait pas le courage de regarder son supérieur, mais il écoutait très attentivement ce que Mac disait.
M:Le matin pendant que le Capitaine était sous la douche Renée est arrivée et elle a cru ..enfin vous voyez ce que je veux dire. Elle s’est mise à me poser plein de questions, après Harm est arrivé, elle a commencé à lui crier dessus et elle est partie en claquant la porte.
Harm était soulagé quand Mac n’avait pas abordé le sujet de « eux deux ».
L’Amiral regarda pendant un moment Mac puis fixa ses yeux sur Harm. Le courageux pilote n’osait toujours pas le regarder mais il se décida enfin à lever ses yeux. Il y avait encore du sang qui coulait de son arcade sourcilière. Harm s’attendait au pire mais il fut surpris quand l’Amiral les laissa partir.
A:Bon je ne veux plus que ce genre de chose se reproduise c’est compris??
H/M:Oui monsieur.
A:Rompez.
H/M:A vos ordres.
Quand ils sortirent AJ secoua la tête en rigolant. Mac se dirigeait vers son bureau mais quand elle vit Renée, personne ne put la retenir elle alla à sa rencontre. Et Harm la suivit, il avait peur que Mac lui file aussi une droite et en effet il ne s’était pas trompé.
M:C’était vraiment nécessaire???
R:Oh je vois que le petit Colonel est en colère!!
Tout le monde s’était de nouveau concentré sur eux. Avant que Renée ne puisse dire autre chose Mac lui donna un coup de poing qui la fit partir en arrière. Harm se précipita sur Mac et la prit par la taille en la poussant vers les ascenseurs. Mais il n’arrivait pas à la calmer, elle se
retournait toujours essayant de voir Renée. Dès que l’ascenseur arriva Harm se traîna dedans en tenant toujours sa partenaire déchaînée à l’intérieur. Personne ne se soucia de ramasser Renée qui était encore sur le bureau du Sergent. Pendant ce temps, Harm était sorti et s’était
dirigé vers les jardins du JAG en tenant toujours Mac.
H:Sarah calme toi!!
Mais elle se débattait encore.
H:Sarah s’il te plaît!!S’il te plaît!!
Il dut répéter « s’il te plaît » plusieurs fois avant qu’elle ne l’entende.
M:D’accord. C’est bon tu peux me lâcher.
Ils ne s’étaient pas aperçus que l’Amiral les regardait par la fenêtre de son bureau. Mac se mit à pleurer.
M:Désolée je pleure quand je suis trop en colère.
H:Laisse toi aller c’est normal.
Harm la prit dans ses bras, il lui murmura quelque chose dans l’oreille qui les fit rire tous les deux. Le commandant regardait toujours ses deux subordonnés et sourit.
A:Et ben!! Il était temps.

Le lendemain
Quartier général du JAG

Harm et Mac avaient décidé de dire qu’ils s’étaient enfin retrouvé et peu importe ce qui se passerait. Harm se dirigea donc vers le bureau de son supérieur. Tiner l’annonça et il entra.
A:Capitaine vous vouliez me voir??
H:Oui monsieur, je me demandais ce qu’il se passerait si ..
Il ne savait pas comment continuer alors l’Amiral continua à sa place.
A:Si deux officiers du Jag se mariaient??
H:Oui monsieur.
A:Capitaine vous savez bien que deux officiers mariés ne peuvent pas être sous le même commandement!!
H:Oui monsieur je sais. Je suis venu vous dire que si l’un de nous devait être transféré j’aimerais autant que ce soit moi parce qu’elle a travaillé dur pour en arriver là où elle en est et je ne veux pas briser tout ça monsieur.
A:Elle sait que vous êtes venu me dire ça??
H:Non monsieur.
A:Je m’en doutais. Bon très bien. Autre chose??
H:Non.
Harm le regardait d’un air interrogateur.
A:Non je dis ça parce que vous avez un dossier dans votre main. C’est pour faire diversion??
Harm regarda sa main et sourit. Il se mit au garde à vous et sortit. Quelques heures plus tard Mac arriva dans le bureau de son supérieur.
A:Vous vouliez me voir Colonel??
AJ fit comme si il n’était au courant de rien, il eut du mal à ne pas rire.
M:Oui monsieur, le Capitaine et moi.
Elle eut du mal à continuer et encore une fois AJ s’en chargea.
A:Vous avez une relation??
M:Oui, monsieur. Je sais qu’on ne pourra pas servir sous le même commandement si on décidait de se marier alors je suis venue pour vous dire que si l’un de nous doit être transféré je veux que ce soit moi parce qu’ici il a le mur de son père c’est la seule façon qu’il a de lui parler et je ne veux pas lui enlever ça.
A:Très bien. Tiner appeler moi le Capitaine Rabb tout de suite!!
Ti:A vos ordres.
Deux minutes après Harm entra dans la pièce.
A:Bon comme aucun d’entre vous ne veut que l’autre soit transféré, personne ne va l’être.
Tout les deux restèrent un moment bouche-bée puis Harm se décida à prendre la parole.
H:Vous dîtes??
A:Vous avez bien compris, on a bien pu s’arranger pour Bud et Harriet on va bien pouvoir s’arranger pour vous aussi.
Harm et Mac se regardèrent et se sourirent.
M:Mais vous pouvez faire ça??
A:Privilège de l’Amiral.
H/M:Merci monsieur.
A:Rompez!!
H/M:A vos ordres.
Tous les deux étaient aux anges, ils pouvaient enfin être ensemble et ne devaien plus se cacher. Le soir même Harm demanda à Sarah de l’épouser ce qu’elle accepta tout de suite.
Trois mois après.
Hôtel « Pétales de roses »
10h00.

Chambre de Mac.

M:Harriet où sont mes pinces à cheveux??
Mac était à chaque minutes de plus en plus nerveuse.
L’idée de se marier et d’attendre un bébé de l’homme de ses rêves la rendait la femme la plus heureuse du monde. Son ventre s’était un peu arrondi mais elle était quand même superbe dans sa robe blanche, simple mais belle. Sarah avait des roses blanches dans ses cheveux et ils étaient tirés en arrière avec des pinces. Elle se demandait ce que Harm pouvait bien faire en ce moment.

Chambre de Harm.

H:Bud où est ma veste??
Harm ne croyait pas qu’enfin il allait l’épouser. Après tout ce qui s’était passé entre eux, il l’avait repoussée mais elle était revenue. Il était vêtu de son uniforme blanc et ses cheveux était encore mouillés à cause du gel qu’il avait mis.

Enfin le moment était arrivé Harm se tenait devant l’autel et attendait sa future épouse.
Quand il la vit toute l’angoisse qui le submergeait se dissipa peu à peu. La cérémonie dura à peu près une heure. Après il y eut un buffet dans leur nouvelle maison.

M. et Mme Rabb était le plus heureux des couples qu’on n’ait jamais vu. Tout se passa très bien.

Six mois après.
Quartier général du JAG.
Mac et Harm étaient dans le tribunal, ils étaient opposés sur une affaire. Le bébé était prévu la semaine prochaine mais décidément il ne voulait pas attendre jusque là.
M:C’est pour ça que le Quartier-Maître Jones est coupable. Mac se pencha en avant, en s’appuyant sur la barre devant
le jury. Harm se précipita chez elle.
H:Sarah ça va??
M:Je crois que je viens de perdre les eaux.
H:(en s’adressant au juge)Monsieur..
J: Allez y. J’ajourne la séance à après-demain.
Harm et Mac se dirigèrent vers la sortie mais une fois arrivé devant les escaliers (évidemment l’ascenseur était en panne) Mac ne savait plus marcher et Harm la porta jusqu’à l’étage où ils avaient leurs bureaux. Harriet le vit et se précipita chez lui pour aider à porter Mac.
Ha: Monsieur, elle a perdus les eaux???
H:Oui, elle ne sait pas marcher et l’ascenseur est panne.
M:Harm, j’ai besoin de m’allonger.
H:Oui mais où..
A:Mon bureau est libre!!
L’Amiral venait juste d’apparaître. Ils se dirigèrent donc tous dans le bureau, ils furent suivis par Bud, Harriet et Gunny.
Mac était allongée sur une couverture, ils attendaient l’ambulance qui devait arriver d’une minute à l’autre. Mais elle n’arrivait pas et Mac n’en pouvait plus. La tête du bébé était presque dehors.
M:Je ne crois pas que j’attendrais l’ambulance.
H:Sarah tient le coup ils vont arrivér.
A:Je crois qu’ils n’auront pas beaucoup de travail à faire.
H:Qu’est-ce que vous voulez dire??
A:Elle est en train d’accoucher capitaine. Bud prenez moi le sac médical et donnez-moi de la ficelle. Mac, vous devez poussez fort maintenant. Il va falloir sortir tout son corps.
M:Non je n’en peux plus, c’est trop dur.
On entendait les cris de Mac jusqu’au fond de la salle. Tout le monde s’était réuni en dehors du bureau et assistait à la mise au monde du bébé.
A:Poussez Colonel c’est un ordre!!!
M:Ahhhhhhhhh.
Ouin, ouin ,ouin (ça c’est les cris du bébé je ne savais pas trop comment les faire, désolé)
A:Félicitations, on dirait que vous avez un beau petit garçon.
Harm et Mac s’embrassèrent juste avant que AJ ne donne le bébé à sa maman. C’était désormais le couple le plus heureux du monde. Et voilà comment naquit le petit David Mackenzie Rabb.
Voilà c’est fini j’espère que ça vous a plu. Envoyez moi un message pour me dire ce que vous en pensez. J’en serrai vraiment contente. Salut et à la prochaine fanfic.

FIN!!!!!

1196 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*