Il a fallu ça

Il a fallu ça ! Par Adadas

Chapitre 4

Pentagone 9h20
_Voilà, le dernier cas pour cette branche : Il s’agit du maître – principal Krae qui part pour cause de fin de contrat. Il était engagé de courte – durée. Je propose le maître Tiggs qui fut premier de sa promo l’an dernier, il a fait un an à Norfolk.
Ils étudièrent son dossier et tombèrent sur un avis favorable pour le maître Tiggs.
Tip tip tip
_Excusez moi Amiral
_Faites Capitaine.
Keeter s’isola du reste des militaires pour regardez son bipper. Il revint quelques minutes plus tard.
_Harm, tu peux me prêter ton téléphone, c’est le bureau.
_Il s’appelle reviens.
Il sortit dans le couloir et se dirigea vers l’extérieur.
_Allô ici Keeter/…/non d’un cellulaire/…/quoi !!Mais quand ?/…/J’étais en réunion/…/d’accord dans la partie Sud/…/je les préviens et /…/j’arrive.
Il se dirigea donc vers la partie Sud alors que dans la salle de réunion, quelqu’un toqua à la porte.
_Amiral, un message du haut commandement.
_Oh mon Dieu !!! Les…Le WTC a été attaqué ce matin à 0848 et 0903.
Les militaires se regardèrent le regard rempli d’incompréhension et de peur.
_Comment ?
_Avec des avions de ligne, capitaine.
_Quelles sont les mesures prises lieutenant ?
_Ils en discutent en ce moment même monsieur. Le président devrait faire un communiqué d’ici peu de temps. Il y a de forte chance pour que cela ne soit pas un incident.
_Les institutions vont être en alerte rouge. Mais bon dieu qui a pu faire ça.
_Les Etats-Unis ne manquent pas d’ennemis.

QG du JAG
0940
_alors vous avez trouvé quelque chose ?
_Oui, on peut dire ça. En cas d’attaque et sur ordre du Pentagone ou d’une autre autorité compétente, le bâtiment devra être sécurisé. Les dispositifs de défense prévue à cet effet seront mis en place.
Le téléphone de Mac sonna et Tiner passa la tête.
_Webb sur la 3 madame.
_Webb, qu’est ce que c’était ?/On n’en sait…attendez…Mettez vous en alerte 3, le président dénonce une attaque terroriste./ Vous ne pouvez rien me dire de plus ?/Mac, ce n’est pas si facile. Je vous rappelle d’ici 5 minutes sans fautes.
Elle s’assit dans son fauteuil et alluma la télé pour les infos. Le président apparu sur l’écran.
_Gunny, on est en niveau 3, vous vous chargez de sécuriser le bâtiment. Regardez les mesures à prendre avec le lieutenant Simms pour les mesures.
_A vos ordres.
Un bruit sourd et lointain se fit attendre. Mais personne ne réagit, c’est alors que le téléphone sonna.
_Colonel../Passez en niveau 1/ Webb ???/Mettez vous sur CNN et passez moi Rabb/Il…Il avait une réunion ce matin/Mer…Il est joignable ?/Non, mais Webb, que se passe t’il ?/J’arrive, informez le personnel de ce qu’est un niveau 1.
Tout le monde la regardait. Elle sortit dans le hall et regarda les téléviseurs mais rien n’indiquait la cause du niveau 1.
_Votre attention s’il vous plait. Nous passons en alerte niveau 1. Personne ne sort sans mon autorisation. Toute entrée et toute sortie sera soumise à une fouille corporelle. Seul un cas de force majeure pourra a priori justifié une sortie du bâtiment. Je ne sais pas encore la cause d’un niveau 1. Lieutenant Singer, informez les juges de l’état actuel des choses. Capitaine Mattoni, rassemblez l’ensemble du personnel par grade ici. Lieutenant Simms, trouvez des talkies walkies pour la sécurité, Bud, Sturgis dans mon bureau, est ce que quelqu’un à … (Elle vit les images du Pentagone.)
_Mac ?
_Nous…Nous sommes en niveau 1 parce que le Pentagone a été attaqué.
Un silence de mort plana sur le hall avant de laisser place à des pleurs. Harriet arriva avec un talkie.
_Gunny. Bouclez le bâtiment. Webb seul peut rentrer pour l’instant. /A vos ordres. Tiner vient de me dire que le Pentagone a été attaqué ?/C’est vrai. C’est Tiner qui fait cde rafut ?/ Madame, il me demande quel département ?/ Notre département, celui de la Navy. / Il vous rejoint madame./Merci Victor.
Il déboula dans le hall et chercha le colonel du regard mais tomba sur Sturgis.
_Capitaine…Je…Le pentagone.
_Oui Tiner, mais le colonel nous tiendra au courant.
_J’dois la voir…le capitaine Rabb…il
_Il est en sécurité au Congrès.
_Il était au Pentagone, c’est là-bas qu’avait lieu la réunion.
_…
_Capitaine ? Comment va réagir le colonel ? Je veux dire Webb va arriver et …
_Je ne veux personne dans le bureau du colonel tant que j’y serai, Webb ou pas Webb ! Est-ce clair ?
_Limpide monsieur.
Quand le fils de l’aumônier Turner entra dans le bureau, il trouva Mac au téléphone.
_Je suis à vous de suite capitaine. Je téléphone à Harm, voir s’il peut revenir ici…ça sonne…
_Mac raccrochez, je dois vous parlez d’Harm.

Pentagone 10h05
Washington DC

L’avion qui s’était écrasé avait détruit une bonne partie des départements se trouvant sur le côté de la Navy. Les secours affluaient, les survivants évacuaient. Keeter se précipita vers ce qu’il restait du couloir où il se trouvait en début de matinée. Les alentours avaient été dévastés par l’avion, la salle où avait lieu sa réunion était éventrée, une aile trônait en plein milieu. Il voulut s’approcher des débris mais les secouristes l’en empêchèrent.
_Capitaine, c’est dangereux et instable, ne restez pas là.
_Il y avait au minimum 5 personnes ici, alors bougez vous.
_Dès que la zone est sécurisée, on y va.
_Et ils seront peut-être mort alors laissez moi y aller.

Pendant ce temps, Harm s’était réfugié sous l’aile, qui les avait protégé des débris qui tombaient sous le choc provoqué par l’impact. Le capitaine Wat était mal en point, l’amiral Fawkes devait avoir le poignet cassé et les deux autres capitaines étaient sur le point de craquer. Ils étaient assez jeunes et Harm supposaient qu’ils n’avaient pas été exposés à des situations critiques. Lui-même sentait que sa jambe et son ventre le lançaient ainsi que des difficultés à respirer par moment mais il devait faire passer les autres avant lui. Tout ce qu’il espérait, était de revoir Sarah. « Et Keeter qui m’a prit mon portable, pas moyen de joindre Mac ou les autres. »
_Amiral, vous pouvez le surveiller, je vais m’occuper des autres.
_Montrez moi votre jambe d’abord.
_Ca va aller. Si on a besoin d’aide, je préfère que ces deux là soient opés.
_AJ avait raison, vous êtes têtu mais vous avez malheureusement raison. Vos commandants ont eu la chance de vous avoir.
_C’est ce que j’aime à croire.
_Et confiant en lui.
_Il faut bien, là-haut si on a un problème, on ne peut compter que sur soi et sur sa bonne étoile.
_Allez-y je m’occupe de Wat.
_A vos ordres.

QG du JAG
10H30
Toc, toc.
_Entrer.
Webb pénétra dans le bureau, Mac faisait de son mieux pour sécher ses larmes. Mais ses yeux rougis trahissaient l’état dans lequel elle se trouvait. Elle dit à Sturgis de sortir surveiller les nouvelles et de tenir au courant le personnel.
_Harm va revenir Mac, il ne vous laissera pas tomber.
_Merci Sturgis…Pour tout.
Il sortit et Tiner lui sauta dessus.
_Alors comment l’a prit le colonel ?
_Pris quoi demanda Harriet.
Le quartier-maître se tourna inquiet vers le capitaine Turner
_Lieutenants dans mon bureau.
_Asseyez-vous. Euh…ce que j’ai à vous dire n’est pas facile. Voilà…La réunion d’Harm n’avait pas lieu au Congrès comme le pensait Mac mais au Pentagone. Et pour l’instant nous n’avons aucunes nouvelles et aucuns moyen de le joindre. Mac m’a dit de tenir au courant le personnel mais je ne sais pas si cette information doit leur être communiquée. Webb est en train de parler à Mac, peut-être qu’il a des infos.
Ils sortirent, Bud soutenant Harriet du mieux qu’il pouvait. Le portable de Sturgis sonna.
_Allô / Stu, c’est Keeter. / Keeter, tu es où ? / Au pentagone, j’étais avec Harm. / Alors il est avec toi ? / Non, je suis désolé, j’ai reçu un appel et je suis parti, quand je suis revenu, l’aile de l’avion se trouvait dans la salle de réunion. Il m’empêche d’y accéder. Il ne peut pas…hein, c’est d’Harm dont on parle, il ne peut pas…/ Je sais Jack, moi non plus je ne peut pas accepter cette possibilité, je ne sais pas non plus comment réagirait Mac. / Ouais il m’a fait comprendre que ça avait avancé. Au fait c’est moi qui aie son portable. / Je comprends, je vais prévenir le colonel Mackenzie, je te rappelle plus tard. Ca m’a fait plaisir de savoir que tu es ici. / Moi aussi Stu.
Turner se leva, se dirigea à grande enjambée vers le bureau de l’amiral. Il ne prit pas la peine de frapper. Mac et Webb étudiaient les plans du bâtiment pour la sécurité.
_Mac, j’ai reçu un appel…
_Harm ??
_Non Keeter, il était à la réunion avec Harm, il ne peut accéder au site mais l’aile de l’avion se trouve en plein dans la salle. Il pense qu’Harm et les autres se trouvent dessous.
_Webb, c’est possible ?

878 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*