Il a fallu ça

Disclaimer: Les personnages et les références à la série JAG ou toute autre série nommément évoquée sont la propriété entière des créateurs, scénaristes et producteurs de la série.  Cette œuvre n’est pas destinée à des fins financières ou autres.

Chapitre 5

10h45 Pentagone
_Excusez-moi c’est pour vous./Allô?/Ici Webb, il semblerait que des personnes, au moins cinq soient coincés sous l’aile de l’appareil. Alors vous mettez en place une équipe et vous me les sortez de là! C’est clair? / Oui monsieur. / Jack Keeter, vous accompagnera. / Bien monsieur. / Repassez le moi.
_Oui? / Jack, trouvez le, je n’ai pas envie de faire un discours pour son enterrement/ Moi non plus, je rappelle dès que j’en sais plus.

Au même moment sous l’aile.
_Que peut-on faire pour l’aider?
_Parlez lui. Il ne faut pas qu’il s’endorme.
_Bien capitaine
_Capitaine Raoli, venez m’aider à faire une attelle à l’amiral. Et non, ce n’est pas négociable. L’amiral Chegwidden serait capable de me menacer de court-martiale si je vous laisse sans soins.
_Oui, il en serait capable. Après, on s’occupera de vous.
_Ce n’est pas pressé. J’ai connu pire.
_Pire monsieur?
_Oui. Le capitaine Rabb, ici présent s’est crashé en mer récemment et a faillit y passer. Hypothermie avancée je crois ?
_L’eau de l’océan Atlantique est froide et agitée en ce moment.
_Mais vous êtes avocat?
_Passez-moi ce bout de bois. Avant, j’étais pilote. Ne bougez pas amiral. Je dois faire des quotas pour conserver mon statut. Aidez- moi à déchirer la manche de ma chemise.
_Prenez la mienne.
_J’ai besoin que vous la gardiez. Humpf (il se tient le ventre, une douleur aigüe lui traversa le côté.)
_Ca va capitaine?
_Oui…oui, c’est passé. C’est rien.
_Que fait-on?
_Amiral, vous restez ici et vous ne bougez pas. Capitaine, on va voir vos copains.
_Rabb, votre jambe!
_Après! Je veux être sûr que Watt est stable. Vous avez un portable?
_Non, mais Jerry en a un.
_Jerry?
_Le capitaine Watt.
_Je vais appelez mon portable, peut-être que Jack y a échappé.
_C’est une bonne idée.
Rabb surveilla l’état du malade et trouva son cellulaire. Il composa le numéro et son pote de l’académie décrocha.
_Webb? /Non, c’est Harm. /T’es où? /Dans la salle, sous l’aile de l’avion./J’en étais sûr! J’ai prévenu Webb et Stu. Clayton est au JAG et inutile de te dire qu’avec Mac, un simple déjeuner lui suffira. /Je sais, il faut que je l’appelle après. Tu peux faire en sortes que les secours se dépêchent, j’ai Watt qui est mal en point, l’amiral avec un poignet cassé et les deux autres sont choqués. / Et toi? /T’occupes mais magnes toi avec les secours.
Il raccrocha
_Vous avez quelqu’un a appelé?
_Notre bureau est dans la même aile que celui-ci, peut-être notre commandant.
_Allez-y. Rassuré-le.
Puis ce fut au tour de l’amiral. Au dehors, les secours s’affairaient pour faire évacuer les abords de l’aile Ouest et les pompiers éteignaient l’incendie. Ils dégageaient la zone pour permettre à l’équipe n°5 d’accéder à l’ex-salle 252 où se trouvait la commission. Alors que Harm allait appeler Mac, il toussa et s’essuya du revers de la main, il vit du sang. Il pensa d’abord qu’il saignait du nez mais il eut soudain envie de vomir puis plus rien.
_Rabb?? Raoli venez m’aider.
_Amiral, que??
_Il vomit, tournez-le sur le côté…Et merde, c’est plus sérieux qu’il voulait nous le faire croire. Foutu pilote, toujours à repoussez les limites. Raoli, le portable, recomposez le numéro et passez le moi.
_Harm? /Non, c’est l’amiral Fawkes, où sont les secours? J’ai 2 cas critiques. /On est là d’ici 2 minutes. /C’est 2 minutes de trop!
Quelques minutes plus tard, les deux capitaines étaient évacués sur Bethesda par hélicoptère, alors que leurs trois compagnons d’infortunes suivaient en ambulance. Jack, après s’être renseigné, alla au QG du JAG où il téléphona.
_Webb!/Ici, Keeter, Harm a été retrouvé mais son état est plutôt critique. /Où est-il? /En route pour Bethesda, je suis en route pour le QG. Je passe prendre Mac. /Non, allez à Langley. Chegwidden est ici, il la conduira. /A plus Clay, je rapporterai le portable d’Harm à Mac le plus vite que je pourrais. /Je lui dirais.
Keeter changea de direction pour aller vers la base de la CIA en Virginie.
QG du JAG
11h23

_Capitaine Turner, je vous confis le navire.
_Merci Amiral. Courage Mac, dites lui bonjour de notre part.
_Oui, euh…Bud, est ce que…
_Sans problèmes madame, on s’occupera de Jingo.
_Merci Bud.
_Allez en route, on appellera plus tard.
Ils se dirigèrent vers le parking, saluèrent Gunny. Puis l’amiral fonça vers l’hôpital militaire. Mac avait appelé l’hôpital qui ne lui avait rien appris de nouveau. Harm était en salle d’opération.
Hôpital militaire
Bethesda, Maryland
12h

_Bonjour, je suis le colonel Mackenzie, je cherche le capitaine Rabb, il était en salle d’opération.
_Il n’est pas sortit, mais on vous attendait pour remplir le dossier, nous avons essayé de vous joindre mais votre portable…
_Oui, je n’avais plus de batterie.
_Bon, voilà le formulaire, le docteur viendra vous chercher.
_Et ceux qui étaient avec lui?
_Le capitaine Wat est en salle de réveil. Les autres sont en observations avec l’amiral Fawkes.
_Peut-on y aller?
_Bien sûr.
_Colonel?
_Non…je reste ici, si le docteur…et puis le formulaire…
_Vous pouvez y aller colonel. Le docteur saura vous retrouver. Ne vous inquiétez pas.
Elle se laissa guider par son commandant vers la salle d’observation, où des militaires de tous grades se côtoyaient. Elle retrouva ses esprits lorsqu’AJ stoppa devant 3 lits.
_Colonel, je vous présente l’amiral Henry Fawkes. Henry voici le lieutenant-colonel Mackenzie.
_Enchantée de vous connaître. Quelqu’un aurait un stylo?
_Moi de même. Voici un stylo
_Merci.
L’amiral discuta avec son ami pendant que son chef d’état-major remplissait le formulaire de renseignement de son meilleur ami et si Dieu le permettait dans un avenir proche son amant.
_Amiral, je ne sais pas quoi mettre ici…
_Ne mettez rien. Harm est résistant, il va s’en sortir. Je crois que c’est pour vous.
En effet, un médecin s’approchait du groupe.
_Vous pourrez sortir demain. Colonel, vous pouvez me suivre.
Elle jeta un regard vers AJ, celui-ci acquiesça.
_Je vous rejoindrais plus tard.
Elle suivit le médecin dans un dédale de couloir jusqu’à son bureau.
_Le capitaine Rabb est en salle post-op. Son opération s’est bien passée. Il avait une hémorragie interne, son poumon droit a été touché et sa rate a due être enlevée et il a aussi une jambe cassée. Ne vous inquiétez pas, le plus dur est derrière et pour la rate, on vit très bien sans. Faites voir le formulaire. (Il le regarde) Eh bah! Sacré chanceux que le capitaine Rabb. Son dossier est ici? (Elle acquiesça) Il faudra que je jette un coup d’œil. Vos amis pourront aller le voir. Apparemment il devrait récupérer assez vite, il devrait être plutôt en forme d’ici demain matin voir cet après-midi. Enfin comme on peut être en forme après ce qu’il a vécu. Il sera un peu désorienté quand il se réveillera et ce serait bien qu’il voit un visage connu quand il émergera.
_Je…je n’ai pas prévu de bouger d’ici.
Le docteur conduisit le colonel auprès de son coéquipier. Elle avança lentement vers le lit du capitaine et s’assit sur la chaise qui était sur le côté gauche. Harm était étendu sur le lit, son plâtre dépassait du lit et il était plutôt pâle. Elle lui prit la main et passe l’autre sur son front.
_Eh Flyboy, c’est Mac. Dormez, reposez-vous, je reste ici jusqu’à nouvel ordre. Vous pouvez être fier, vous avez réussi à faire pleurer un marine.

A suivre

991 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*