Il a fallu ça

Disclaimer: Les personnages et les références à la série JAG ou toute autre série nommément évoquée sont la propriété entière des créateurs, scénaristes et producteurs de la série.  Cette œuvre n’est pas destinée à des fins financières ou autres.

Chapitre 6

_Comment va-t-il?
_Amiral! Il dort encore. Il avait des blessures internes et …
_Ce gamin m’étonnera toujours.
_…
_Vous lui demanderez de vous expliquer comment il fait pour se fourrer dans de pareilles situations. Moi, j’ai renoncé à comprendre.
_D’accord…je reste avec lui.
_Je vais téléphoner au QG pour avoir des nouvelles.
Il s’éclipsa discrètement tandis que Mac continuait à caresser la main de son partenaire. Il jeta un regard en arrière et pensa : « Réveillez-vous vite Rabb! Ne laissez pas le temps gâcher ce qu’il se passe. « Quand il revint 5 minutes plus tard, il vit Mac endormit. Il prit un magazine et s’assailli du côté droit de l’homme qu’il considérait comme son fils. Il ne remarqua pas qu’ Harm s’était réveillé. Il avait un peu cogité avant de se rendre compte que Mac se tenait endormi à ses côtés. Il pensa: «Elle a dû paniquer sévère sinon elle ne se serait pas endormie. Elle doit être à bout de force. Il se tourna et vit l’amiral.
_Mon..Monsieur chuchota t’il
_Harm!
_Chut…il ne faut pas la réveiller, elle doit en avoir besoin.
_Je vais chercher le médecin.
_Vous pouvez me rendre un service avant?
_Bien sûr.
_Vous pouvez aller au Mac Do et me prendre un menu maxi best-of  McDeluxe. (Air ahuri de son supérieur) Je lui avais promis de l’emmener déjeuner à midi. Alors si je ne peux pas l’emmener déjeuner, il faut que le déjeuner vienne à moi. Et je ne pense pas que le plateau repas de l’hosto lui convienne.
_Je comprends. Je vais chercher le médecin.
_Ce n’est pas la peine. Je vais me rendormir.
_A tout à l’heure.
Harm se rendormit. L’amiral partit et revint environ 1/2 h plus tard. « Je sens que le privilège de l’amiral va être ressortit dans peu de temps. » Il entra et observa ses deux meilleurs officiers. Mac dormait toujours et tenait encore la main d’Harm dans la sienne. Il s’approcha doucement du lit et déposa le colis du capitaine sur la table de chevet.
_Remettez-vous vite sur pieds capitaine. Le JAG a besoin de vous et vos amis aussi.
_Mais je ne compte pas rester ici.
_Prenez soin de vous, je dois repartir pour le QG. Mac reste ici avec vous. Je vous tiendrais au courant.
_Merci monsieur.
L’amiral sortit. Harm caressa de son pouce la main de sa meilleure amie ce qui eut pour effet de la réveiller.
_Hey!
_Harm! Oh mon dieu…J’ai eu…j’ai cru…
_Chut, je suis là maintenant et je compte ni vous laissez, ni mourir. Je suis désolée mais je ne pourrais pas tenir ma promesse d’hier.
_Votre promesse?
_Celle de vous invitez à déjeuner ce midi dans le restaurant de votre choix.
_Ce n’est que partie remise.
_Non, je vous ai imposé Singer dès le matin et puis quelque chose comme la plus grosse frayeur de votre vie, donc… (Il tendit le bras et attrapa le sac.) Voici votre déjeuner.
_Harm! Il ne fallait pas. (Elle ouvrit le sac et le regarda un sourire aux lèvres.)Regardez-vous. Vous êtes passé à 2 doigts de la mort encore une fois, et vous ne pensez pas à vous rétablir mais à une promesse ridicule.
_C’est normal. Mac, je vous l’avais promis et vous savez que je tiens toutes mes promesses, ou du moins j’essaye.
Elle le regarda les yeux brillants d’un éclat semblable à celui d’un diamant.
_Toutes vos promesses?
_Toutes Sarah (avec un sourire made in HRJ)
C’est alors que le médecin entra
_Capitaine Rabb, comment vous sentez-vous?
_Les calmants font effet. Le plâtre me gratte un peu mais bon sinon RAS.
_J’ai vu vos résultats et vous vous remettez rapidement. D’ici 3 à 4 jours vous pourrez sortir.
_Si tôt ?
_Oui colonel.
_Et pour le travail ?
_Vous devrez lever le pied durant votre rééducation et je compte sur vous Colonel pour lui faire entendre raison !
_Comptez sur moi.
_Mais…
_Non ! Pour une fois dans votre vie, ne contestez pas les ordres.
_Ok, ok. Temps mort ! Si vous vous mettez en mode « Devil dog marines », je déclare forfait ! Je ne suis pas en état de me battre contre vous.
_Enfin ! Vous reconnaissez l’infériorité de l’aéronavale face au Marines.
_Non ! Je n’irai pas jusqu’à là mais c’est juste que je suis fatigué et que je préfère faire une sieste que de débattre avec vous sur ce sujet.
_C’est normal docteur ?
_Oui, les calmants font leur travail. Vous dormirez beaucoup et vous fatiguerez vite tant que vous les prenez. Je vous laisse.
Mac regarda son partenaire qui avait déjà fermé les yeux et passa sa main dans ses cheveux. Elle recommença ce geste plusieurs fois avec une tendresse infinie. Il avait retrouvé des couleurs mais il était encore pâle. Elle se leva et embrassa son front.
_Je reviens de suite pilote. Faites de beaux rêves.
Elle se dirigea vers une cabine téléphonique interroger ses répondeurs. Sur son portable, elle avait un message de Keeter qui lui disait qu’il passerait
en fin d’après midi et que Mme Burnett avait appelé mais qu’il n’avait pas répondu. La mère d’Harm avait d’ailleurs laissé un message sur son répondeur pour demander des nouvelles n’ayant pu joindre son fils. Elle retourna dans la salle où était Harm et vit le sac du MacDo, elle l’ouvrit et commença à manger. « Heureusement que vous dormez pilote, vous n’auriez pas résisté à cette vue! » Quand elle eut fini le hamburger, elle attaqua la fin des frites et la boisson. Harm émergea alors qu’elle s’attaquait à la glace.
_C’était bon ?
_Oui merci. Vous en voulez ?
_Je ne vais pas manger votre déjeuner Mac.
_Ca me fait plaisir. Ouvrez la bouche (Elle lui tendit une cuiller)
_J’ai l’impression que vous allez avoir besoin d’aide pour finir.
_Ah oui ? dit Mac avec un grand sourire.
_Oui, j’ai entendu dire que c’était un bon moyen pour accélérer la guérison dit-il d’un ton sérieux
_ (Elle rit) Ok
Ils se partagèrent la glace et alors que Mac lui tendait la dernière cuiller, Keeter entra.
_On s’amuse bien ici.
_Keeter ?!?
_Jack ! Effectivement, j’ai ma marine qui veille sur moi. (Mac rougit)
_Tiens ton portable. Au fait ta mère a appelé, il y a 4 messages sur la messagerie.
_Ecoute, je suis à la masse. Mac vous pourriez…
_Oui, je vais vous laisser entre pilotes.
_Vous pourriez me laisser finir ma phrase. Je voulais que vous écoutiez mes messages et que vous répondiez en cas d’appel.
_Vous ne vous sentez pas bien ?
_J’ai juste envie de dormir. ‘scuse Jack mais repasse demain, je serai peut-être en meilleur forme.
_J’ai une meilleur idée. J’ai croisé Chegwidden et il m’a dit que Mac comptait rester ici jusqu’à ce que tu sortes. Donc je reste avec toi pendant qu’elle va chercher des affaires chez elle.
_Mac est une marines, je suis sûr qu’elle a déjà ses affaires de prêtes.
_Effectivement, mon sac est dans la voiture de l’amiral. Ne le fatiguer pas trop Jack.
_Ne vous inquiétez pas.
Elle sortit et trouva l’amiral dans le parc avec Henry Fawkes.
_Amiral, puis-je récupérer mon sac dans votre voiture?
_Bien sûr. Comment va Rabb ?
_Un peu mieux. Merci pour le déjeuner.
_C’est Rabb qu’il faut remercier.
_Mais…
_Ce n’est rien. Voici les clés. Je passerai les chercher plus tard.
_Merci monsieur
Pendant ce temps, Harm venait d’être déplacé dans une chambre à part dans le même étage. Il s’inquiétait pour Mac car elle n’était pas au courant.
_Relax Harm. Je vais me mettre dans le couloir et l’intercepter quand elle arrivera et je te la ramène. Maintenant toi tu dors, t’as une tête à faire peur.
_Merci pour le compliment.
Harm tourna sa tête vers la fenêtre et ferma les yeux. 5 minutes plus tard, il dormait. Jack était posté dans le couloir et attendait que Mac passe. Dès qu’il la vit, il l’interpella et lui dit que Harm venait d’être transféré dans une chambre individuelle.
_Pourquoi ?
_Plus de danger et puis vous veillez sur lui alors…
Elle rentra dans la chambre et posa son sac dans un coin. Elle s’approcha et passa sa main dans les cheveux de l’avocat, elle déposa un baiser sur le front de son flyboy.

A SUIVRE

947 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*