Merci David James Elliot

Au début de l’année 2005, DJE annonçait sa décision de quitter les plateaux de tournage de JAG.A cette occasion, Althea a écrit un message de remerciements qui a été transmis à l’acteur, de la part des membres de ce site.

 

Merci David James Elliott
Merci pour ces dix années d’émotions, du doute à l’angoisse, de la peur au frisson, du sourire au rire.
Merci pour tous les moments légers et pétillants de comédie, autant d’instants de pur bonheur !
(« Mister Rabb goes to Washington », n’était-il pas davantage « Mr Smith goes to Washington » tant vous semblez être le fils spirituel de James Stewart ou de Cary Grant ?)

Merci pour les scènes tristes, dramatiques, émouvantes qui nous ont parfois arraché des larmes.

Merci pour les scènes tristes, dramatiques, émouvantes qui nous ont parfois arraché des larmes.

Merci pour les scènes d’action ou de tribunal qui nous ont fait nous évader de notre quotidien.
Merci pour votre fidélité sans faille à « notre héros ».
Merci d’avoir superbement donné vie à Harmon Rabb Junior, cet officier brillant, intègre, impitoyable mais également si humain dans ses faiblesses.

Merci (Allez oui j’ose !) d’avoir partagé si généreusement avec lui votre charisme et votre séduction.

Merci d’avoir jeté entre l’Amérique du Nord et l’Europe cette passerelle qui nous a reliés semaine après semaine, année après année, dans la même attente des épisodes et les mêmes doutes entre chaque saison, dans le même désir de découvrir les aventures de Harm au sein du JAG, dans le même plaisir de contempler son inimitable sourire.
Merci surtout de m’avoir fait croire si longtemps que le « petit coup d’œil en coin » de Harm à la fin du générique n’était adressé qu’à moi… comme des milliers d’autres femmes de par le monde l’ont crû !Merci David James Elliott d’être cet acteur brillant, sensible, honnête envers ses rôles et son public.

Merci de nous avoir émus si souvent, de nous avoir emmenés au-delà des larmes, au-delà des rires, tout simplement au-delà de l’arc en ciel…
Alors au moment si douloureux de dire adieu à Harmon Rabb Junior, nous vous souhaitons à vous David, une longue et heureuse carrière, dans la voie que vous choisirez, jouer, réaliser ou produire.
Là où vous irez nous vous suivrons. Là où vous irez nous vous soutiendrons, témoins discrets (Parfois trop n’est-ce pas ? Vous aviez raison…) mais attentifs et fidèles.
Et même si, égoïstement, nous préférerions que vous ne dissimuliez pas définitivement votre fabuleux sourire derrière une caméra… ou dans un luxueux bureau climatisé.Soyez gentil de dire adieu à Harm pour nous, un adieu venu de France, de fans de la première heure…

Il y aura un avant JAG et un après JAG dans chacune de nos vies, comme dans la vôtre.
Puisque les héros ne meurent jamais, dans un ciel d’azur aussi bleu que ses yeux, ses ailes dorées brillant sous le soleil, le capitaine Harmon Rabb Junior volera pour toujours dans nos mémoires.
David, merci pour ce rêve merveilleux…
Althéa d’Uberville
pour les membres de « jag-en-ligne.com »
Mail0001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>