Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/f16469b4600d2f92c3e364fbf8ddd268/web/wp-includes/post-template.php on line 284

6.16 – Retreat hell – Shippermoments par Pat Steiner


6.16 – Retreat Hell – Shippermoments par Pat Steiner

ShipperMoments par Pat Steiner – traduction Emmanuelle

 

Après la désagréable peur, cette semaine, du mariage de Mac et Mic, conformément à TG et son interview, je crois vraiment qu’on peut se préparer pour un bon épisode cette fois. Moi-même ne joue pas dans le genre hallucination/fantasme mais je crois que lorsque quelqu’un a des hallucinations, la source se situe dans son moi profond et par conséquent que ses pensées les plus secrètes prennent le dessus. Donc, on va voir ce que Harm va faire apparaître ici.

 

A première vue, on voit que c’est un épisode avec Mic. S’il vous plaît mon Dieu, laissez-le faire ses bagages.

 

Ca commence avec Harm qui prend la place de JAG alors qu’AJ est parti pêcher. Probablement quelquepart où il fait chaud. Je tuerais pour connaître les 35° en habitant dans le Minnesota.

 

On découvre que Mic a ouvert son propre cabinet d’avocats pour représenter des personnes poursuivant la Navy en justice. Mac ne le sait pas encore – attendons qu’elle l’apprenne et espérons qu’elle le prenne mal.

 

Harm est tombé du fauteuil d’AJ et s’est cogné la tête.

 

Première hallucination : Mac avance dans une magnifique robe blanche.
– Mac : « Il fait un temps pluvieux cet après-midi, c’est parfait pour faire l’amour »
– Harm : « Vous devriez le savoir, trésor »
Elle redevient Mac et lui dit qu’il l’a appelée trésor. Il dit que non et tend le bras pour la toucher et vérifier qu’il n’est pas en train de rêver. Elle demande s’il va bien. Elle vient demandre l’autorisation que Gunny aille au Nouveau Mexique pour ramener un déserteur. Il accepte.
– Mac : « Pas d’arguments ? »
– Harm : « Pas pour le moment mais ça peut venir »
Il se demande s’il est devenu fou de l’appeler trésor. Et oui, il y a une blague qui se prépare.
Elle semble embarrassée et inquiète pour lui en même temps, et continue à le regarder d’un air amusé. Et pour l’avoir appelée trésor, elle est simplement déroutée. Il faudrait probablement recommander un examen psychologique là…

 

La scène de la serviette maintenant. Chez Harm :
– Harm : « Mac, que faites-vous ici ? »
– Mac : « J’espérais que nous pourrions continuer ce que nous avons commencé hier soir »
Ils sont sur le point de s’embrasser. Elle « devient » Renee :
– Renee : « Est-ce que tu m’as appelée Mac ? »
Il bafouille et ils s’embrassent.
– Harm : « Pourquoi t’aurais-je appelée Mac ? Je sais faire la différence. »
– Renee : « Et quelle est la différence, excepté qu’elle a une plus grosse poitrine ? » [ je n’invente rien]
– Harm : « Eh bien… elle est plus divertissante »
– Renee : « On ne dit pas qu’une femme est divertissante à moins qu’elle ne soit strip-teaseuse, du reste tu étais plutôt satisfait la nuit dernière… »
Elle retourne dans la salle de bains. Il pense qu’il est en train de perdre la tête.

 

Maria, la sœur de Gunny, est en train de flirter avec AJ. Gunny avait proposé qu’elle l’accompagne pour pêcher. Si quelqu’un pose la question, je préfère Sydney.

 

Harm parle à Mac de l’implication de Brumby dans cette affaire. « His reach out stretches his grasp ». « Pas dans mon cas » dit-elle. Harm lui lance un regard furieux. Mic arrive. Harm et Mac semblent nerveux. Mac est irritée que Mic ne l’ait pas mise au courant pour son nouveau travail ». Brumby a créé Brumby & Brumby, non pas qu’il y en ait plusieurs. C’est une autre de ces surprises qu’elles n’apprécient pas et elle le lui fait savoir immédiatement. Il veut qu’elle lui fasse confiance. Ils discutent et il s’en va. Mais avant, il lui dit que c’est quelquechose qu’elle fait parfois au tribunal : s’opposer à la Navy. Puis il dit d’une voix triste : « à part que tu continues à porter ton uniforme ».

 

Les graines du mécontentement sont sur le point de germer là !!! Il est en train de rater la vie qu’il a connue. Il a fondé sa société parce qu’il ne trouvait rien d’autre mais il ne lui en n’a pas parlé , ce qu’elle n’apprécie pas, ni que les objectifs de la société soient « d’enfoncer » la Navy.

 

L’hallucination de la robe bleu foncé : elle remue deux doigts dans sa direction d’une manière aguichante. Aucun mot n’est échangé. Ses yeux à lui s’écarquillent. Bud demande s’il va bien. Harm lui demande s’il lui arrive de voir des choses. Des OVNI ? Non, des choses qui n’existent pas. Harm pense qu’il perd la tête. Bud lui conseille de passer une IRM.

 

Beaucoup de choses concernent Gunny qui se trouve au Nouveau Mexique avec le déserteur, ce qui bien sûr, n’a rien à voir avec le sujet des Shippers Moments. A moins que Gunny ne se mette à dire « Vous savez quoi, il y a deux personnes au JAG qui sont amoureuses et … ».

 

Renne et Harm : elle demande si Harm est en train de rompre avec elle. Plus tard, il lui paiera pour 60 $ de roses. Oh mon Dieu ! Il lui dit qu’il a beaucoup réfléchi ces dernières semaines (sur sa vie, je suppose).
– Renee : « Es-tu amoureux d’elle ? »
– Harm : « Oh Renee ! [il fait une drôle de tête et grogne] … en plus elle va se marier dans quelques jours »
– Renee : « Je sais, je compte les jours avant de t’avoir »
– Harm : « Je sais une chose, c’est que je te veux dans ma vie ».
Il lui montre quelquechose. Oh mon Dieu ! J’ai pensé qu’il s’agissait d’une bague ! C’est une photo de Harm Senior et de sa mère. Il lui raconte qu’il se rappelle leur joie à être ensemble. On a vraiment besoin de pepto et de valium, là. En fait, la mère de Harm ressemble à Renee. Ca fait sosie.

 

D’un autre côté, Harm ne s’est pas écrié « Mais bien sûr que non ! Je ne suis pas amoureux d ‘elle ! ». Ca aurait été l’unique réponse que j’aurais admise. Avoir quelqu’un dans sa vie n’est pas la même chose qu’être amoureux. De toute façon, il n’a pas nié.

 

A propos, quand Renee a demandé s’il allait rompre, j’ai maintenant la nette impression qu’il ne lui manque plus qu’à emménager chez Harm.

 

Harm et Mic négocient le montant l’arrangement pour le client de Mic. Pas de Mac en vue. Ils restent prudemment polis l’un envers l’autre. Mic porte la chemise violette la plus hideuse, au moins sur mon écran. Mic dit à Harm qu’ils vont profiter du déjeuner pour fixer une date. « Ce n’est jamais assez tôt quand c’est une bonne chose ». Harm a l’air de quelqu’un qui s’est fait poignarder.

 

Une hallucination : Mac habillée en civil. Bon, d’accord, désolée, ce n’est pas une hallucination. Elle s’apprête à aller déjeuner et a pris son après-midi.
– Harm : « C’est un grand jour pour vous »
– Mac : « Oui, ça l’est, et Mic m’a dit que vous étiez restés corrects l’un envers l’autre »
– Harm : « Eh bien, vous et moi sommes amis et il va devenir votre mari donc ce serait normal que lui et moi soyons amis ».
Bud suggère une nouvelle fois une IRM.

 

Donc, pour autant qu’on sache, ils ont fixé une date ??!! On ne le saura pas ce soir. Et je crois que ’animosité qu’il y avait entre eux tout à l’heure s’est dissipée.

 

La prochaine fois c’est Valor, ou Liberty, je ne me rappelle plus lequel. Les questions sont toujours les bienvenues. Mais franchement, je ne sais que penser. Harm et Renee semblaient terriblement proches. Elle est encore ennuyée au sujet de Mac et est impatiente de la voir véritablement mariée. Elle se sent menacée par Mac et c’est presque comme si elle craignait de poser la question à Harm, trop effrayée par la réponse. C’est comme si ça lui demandait tout son courage pour l’interroger sur Mac en premier lieu. Plus tôt, Mac était réellement fâché contre Mic mais d’une manière ou d’une autre, ça s’est arrangé calmement ; sous la couette je suppose. Davantage de pepto, svp…

 

Donc, vous en savez autant que moi. C’est que qui rend ça amusant.

 

Pat

 

89 vues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*